[table][tr][td width=500px]
[center]RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 "Cherchez au fond de mon âme, vous tomberez plus bas que vous ne l’êtes déjà." [Aislinn Luaine]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité



MessageSujet: "Cherchez au fond de mon âme, vous tomberez plus bas que vous ne l’êtes déjà." [Aislinn Luaine]   Sam 10 Mar - 22:31


"Cherchez au fond de mon âme, vous tomberez plus bas que vous ne l'êtes déjà."
Il était tard, en réalité, la nuit était tombée. Le doux soleil avait laissé sa place à la mystérieuse lune. C’était dangereux de traîner la nuit, tous le monde le savaient. Mais ce n’était pas ça qui allait empêcher Charice de sortir dehors. Tous les jours et toutes les nuits, l’insomnie l’hantait. Comme si elle n’avait pas le droit de dormir. En réalité, elle se refusait de dormir. Dans une ville aussi dangereuse que Prague, elle ne savait jamais ce qu’il l’attendait, n’importe qui pouvait forcer sa serrure et venir l’étouffer dans son sommeil. La peur l’a dominait. Il était dans les environs de deux ou trois heures du matin et les seules personnes qui s’aventuraient dans les rues de Prague à une heure pareille étaient les alcooliques qui étaient jetés dehors puisque c’est l’heure où les bars ferment. En dehors de ces pauvres âmes égarés, il n’y avait qu’elle ; la jolie petite blonde, Charice. Elle sortait toujours la nuit parce qu’elle était trois fois plus à l’aise en présence de la lune qu’en celle du soleil. La raison de tout ça était simple, elle était un loup-garou.

Alors qu’elle marchait tranquillement dans la rue, elle s’arrêta violemment. Elle sentit comme une odeur désagréable qui vint lui chatouiller les narines. C’était l’odeur du sang humain. Le sang d’un humain était entrain de couler, c’était une odeur qu’elle n’appréciait pas particulièrement. Elle pouvait le sentir mais elle ne l’aimait pas. D’un pas pressé, elle se dirigea vers cette odeur qu’elle ne supportait pas. A force de s’empressé, elle se mit rapidement au pas de course, elle arriva devant un parc ou plutôt un jardin aménagé : le Jardin Wallenstein. Il faisait nuit et il n’y avait personne excepté elle. Elle entra précipitamment et chercha du regard le liquide rougeâtre qui était dissimulé derrière un arbre. En s’avançant, elle entendit un bruit, celui d’un homme qui tombait à terre. En s’approchant un peu plus, elle vit que celui-ci avait la couleur de peau pâle comme ceux qu’on voyait à la morgue. Elle constata rapidement qu’il était mort. Mais qui avais pu oser tuer un homme sans aucune raison valable ? Et dans un endroit aussi raffinée que le jardin Wallenstein en plus !

Plus elle s’approchait de l’odeur de sang frais, plus elle voyait de corps semé. Celui avait fait ça, devait être un pro. Elle murmurait son incompréhension tandis que les corps se faisaient de plus en plus nombreux. Ce n’était pas logique ! Qui tuerait plusieurs hommes et sèmerait leurs corps comme dans Hansel et Gretel ? Ca devait être un jeu ou une blague, ou peut-être une soirée d’Halloween en avance mais tout ceci n’était pas logique. Au bout de quelque minute de pistage de corps, elle remarqua qu’il n’y en avait plus aucun. C’était très étrange, plus aucun corps, elle se retourna et tout avait disparu ; les tâches de sang, les corps vidaient de leurs sangs, l’odeur en elle-même. Puis tout à coup, elle entendit un bruit, c’était une branche cassée sur laquelle on avait accidentellement marché. A une vitesse presque surhumaine, elle se jeta sur la personne en question pour la plaquer au sol par le cou. Elle était surprise de reconnaître le visage, c’était l’une de ses amies les plus proches. Elle avait son éternel air hautain qui faisait tout son charme. Elle n’eut aucun mal à la repousser, c’est d’ailleurs ça qui l’expulsa du jardin. Mais évidemment, c’était trop facile, déterminée comme elle était, elle voulait absolument comprendre ce qu’avait fait Aislinn. « C’est quoi ton jeu bizarre, la grosse ? » Aislinn se releva sans problème et dépoussiéra, elle semblait vouloir s’occuper d’elle avant de lui répondre.


Dernière édition par Charice A. Chase le Ven 30 Mar - 19:14, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
If you like the evil you're a friend of mine


PSEUDO : Sherinn
MESSAGES : 248
AGE DU JOUEUR : 23
COPYRIGHT : Oh.
AVATAR : Adriana Lima

JUKEBOX : Lykke Lie - Get Some
JOB : Hérante.
CAPACITES : Domination et Occultation.
MOOD : Mhh.. Graou.

MessageSujet: Re: "Cherchez au fond de mon âme, vous tomberez plus bas que vous ne l’êtes déjà." [Aislinn Luaine]   Mar 13 Mar - 23:18

Aislinn s’était réveillé depuis à peine une heure, qu’elle était déjà à parcourir les rues. Elle s’ennuyait à mourir, comme à son habitude, et voulait absolument s’amuser : elle avait d’abord opté pour un bar, ou une boite de nuit, mais elle finit par renoncer : pas envie de s’ennuyer à parler à des gens mortels, ils n’étaient pas intéressant, vis-à-vis d’eux et de leur existence misérable, elle connaissait déjà tout.
Soudainement, elle vit passer une fille blonde qui lui rappelait vaguement quelqu’un. Cette fille avait une odeur qui lui fit frémir ses narines de par son odeur perceptible par n’importe lequel des vampires : une odeur de lycan. Elle avança donc dans sa direction, et là, lui vint une idée : elle allait l’attirer dans un endroit qu’elle connaissait bien. Elle attrapa la première femme qui passa, et la mordit sans aucun remord, comme si elle croquait dans un simple biscuit. Elle la traina dans les rues de Prague, attirant le loup qui sentait l’odeur du sang. Arriver au parc, elle y attrapa les passants du parc et les dévora un par un, sans aucune pitié. Ash se cacha soudainement dans l’arbre sous lequel la jeune femme passait : oui, c’était bien elle, Charice Chase, l’une de ses amies de longue date, du moins pour les mortels. Alors qu’elle regarda autour, n’ayant plus l’œil sur les corps, d’une vitesse surhumaine, elle les fit disparaître, et se cacha à nouveau. Elle fut surprise de ne plus trouver les corps dont Aislinn s’était déjà vite débarrassée. Puis, voulant la surprendre, elle se faufila derrière elle, mais elle m’arracha sur une branche et soudainement, elle se fit violemment projeter au sol, le lycan sur elle. Elle grimaça légèrement. « Aoutch. » Elle ria légèrement, et prit un air provocant, un air qui lui collait à la peau, un air qui lui était propre.
Aislinn vit la surprise sur le visage de son amie, elle toucha l’une de ses mèches d’un air toujours aussi provocant puis d’un air hautain, elle plissa les yeux et la projeta à son tour. « C’est quoi ton jeu bizarre, la grosse ? » Se relevant, dépoussiérant sa robe et remettant ses cheveux bouclés en place. Ash posa alors sa main sur sa hanche et regarda la jeune fille qui n’était pas encore debout. Puis elle grommela : « J’espère que tu m’as pas démaquillé. J’ai un shooting tôt ce matin, j’ai pas envie d’avoir une sale gueule. » Elle passa une main dans ses cheveux pour vérifier qu’elle n’avait pas de branchage et soupira. « Quel manque de tact, Charice, je jouais, t’aimes pas mon jeu ? » Elle lui adressa alors un sourire complice, un sourire qu'elle connaissait bien venant de sa partenaire : les jeux de Ash, ne plaisaient qu’à Ash.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Cherchez au fond de mon âme, vous tomberez plus bas que vous ne l’êtes déjà." [Aislinn Luaine]   Dim 18 Mar - 2:17

En se relevant, Charice tenta de se dépoussiérer. Elle venait de se faire violemment projetée à trois kilomètre. Elle se releva dignement et revenu la tête haute et sûre d’elle, un peu trop sûre peut-être. Elle essayait de comprendre ce qu’il se passait, qu’est-ce qu’elle faisait là ? A quoi elle jouait ? Les vampires et leurs jeux sadiques…Elle n’était pas prête d’en finir. Ca se voyait sur son visage, Aislinn voulait jouer, avec elle en l’occurrence. Pourquoi avait-elle toujours des jeux bien à elle, sadique ou diabolique ? C’est l’une des vampires les plus machiavéliques qu’elle connaissait. D’ailleurs elle ne comprenait pas pourquoi les vampires étaient comme ça, il pouvait se contenter du nécessaire pour vivre puis aller vivre leur vie. Pour penser ça, Charice avait du regarder trop longtemps Vampire Diaries, parce que ça lui bousillait son cerveau et son état d’esprit.

Pendant qu’elle se nettoyait un petit peu, Aislinn commença à l’embêter avec son humour à trois plombes. « J’espère que tu m’as pas démaquillé. J’ai un shooting tôt ce matin, j’ai pas envie d’avoir une sale gueule. » Elle leva les yeux au ciel en soupirant puis posa une main sur sa hanche en la regardant d’un air blasé. « Maquillée ou non, tu restes grosse et hideuse. » Elle mit les mains dans ses poches puis regarda le sol, ses chaussures plus précisément, quand Aislinn répliqua à nouveau. « Quel manque de tact, Charice, je jouais, t’aimes pas mon jeu ? » Disait la vieille vampire. Elle n’avait pas grand-chose à dire, mais le peu qu’elle pouvait sortir de sa bouche était des injures, des insultes et de méchantes vannes envers elle. Après tout, elle le méritait. « Pourquoi as-tu toujours des jeux aussi tordues ? » Elle pencha la tête sur le côté tout en accentuant son regard.

Aislinn était l’une des vampires les plus vicieuses qu’elle connaissait, elle et son sîre. A croire que c’était de famille. Elle avait ses manies à la fois effrayante et amusante. Sa manière de penser en elle-même était tordue tout comme le personnage. Mais à son grand regret, elle ne connaissait pas toute l’histoire, seulement les grandes parties qu’elle avait osé lui raconter. On pouvait rapidement deviner qu’elle était d’antan une personne torturée et maltraitée. Peut-être que son passé a agit sur elle et s’est mélangé à ses gênes de vampires ? Elle ne le savait pas. Physiquement aussi, elle avait l’air innocente et pure, mais ce n’est qu’une couverture. Une couverture qui permet de berner les êtres humains pour pouvoir mieux les tuer. Malgré tout ses défauts de vampire, elle était attaché à elle, on ne sait pourquoi. Elle se sentait en sécurité avec elle, même si instinctivement c’était son ennemie naturelle. Les jeux qu’elles avaient entre elle était incompréhensibles, seule elles les comprenaient. C’est comme si elles parlaient un langage secret que personne d’autre ne connait.


Dernière édition par Charice A. Chase le Jeu 29 Mar - 20:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
If you like the evil you're a friend of mine


PSEUDO : Sherinn
MESSAGES : 248
AGE DU JOUEUR : 23
COPYRIGHT : Oh.
AVATAR : Adriana Lima

JUKEBOX : Lykke Lie - Get Some
JOB : Hérante.
CAPACITES : Domination et Occultation.
MOOD : Mhh.. Graou.

MessageSujet: Re: "Cherchez au fond de mon âme, vous tomberez plus bas que vous ne l’êtes déjà." [Aislinn Luaine]   Sam 24 Mar - 11:49

Après s’être relevée, elle regarda le lycan encore au sol. Des années qu’elle connaissait Charice, elle l’appréciait beaucoup, et leur jeux de provocation faisait beaucoup rire Aislinn. Elle n’aurait pas pu dire comment elles s’étaient rencontrées, mais elle s’en fichait, pour elle, s’était la relation qui comptait. Après que la jeune femme se soit relevée, les piques fusèrent.
« Maquillée ou non, tu restes grosse et hideuse » Elle rit légèrement. « Les jeunes filles de ton âge se contente de la douleur des menstruations une fois par mois. Toi, tu te fais pousser des poils et des crocs. Y a un peigne spécial pour la fourrure, ou tu prends la même que pour les chiens ? » Elle lui fit un clin d’œil et s’approcha à vitesse surhumaine de la lycane. « Quel manque de tact, Charice, je jouais, t’aimes pas mon jeu ? » Et comme à leur habitude, Charice rétorquait agressivement : « Pourquoi as-tu toujours des jeux aussi tordus ? » Elle pencha la tête sur le côté, tout comme son interlocutrice, ses cheveux chatouillant le creux de sa hanche. « C’est les siècles qui font ça. Qu’est-ce que tu fais sur Prague ? »
Oui, qu’est-ce qu’elle y faisait ? C’était assez surprenant pour Aislinn qui l’avait rencontré à l’Ouest de l’Europe. Elle la regarda, constatant qu’elle n’avait que très peu changé : mais ce changement était perceptible aux yeux du vampire qui voyait tous les détails : elle ne changeait pas, alors voir le changement sur les autres étaient plutôt facile. Elle s’épousseta les mains les tapant l’une contre l’autre et enleva une brindille des cheveux de la jeune femme. « Tu faisais pas partie d’une meute ? Elle est où, cette meute ? » Oui, elles avaient déjà discuté de la meute de la jeune fille, mais Ash n’avait jamais vraiment su où était cette meute. Tout ce qu’elle espérait, c’est qu’elle n’ait pas un quelconque lien positif avec Wolfgang qui était l’un de ses ennemis. Cette pensée la fit grimacer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Cherchez au fond de mon âme, vous tomberez plus bas que vous ne l’êtes déjà." [Aislinn Luaine]   Jeu 29 Mar - 21:08

Toujours aussi provocante, c’est Aislinn Luaine dans toute sa splendeur. Elle jouait avec elle mais elle n’était pas contre, ça marchait dans les deux sens même si ce n’était pas du tout son genre. Elle détestait manipuler les gens, mais avec Aislinn ce n’était pas de la manipulation, c’était plus de la provocation. C’est vrai que toute les deux, elles s’aimaient bien. Pas au point de vouloir s’épouser ou de se considérer comme des sœurs jumelles, mais elles étaient compatibles. Elles étaient dans le même "délire". C’était amusant de voir comme elles se vannaient. De plus, leurs races étaient instinctivement ennemi alors les voir ainsi était assez choquant.

Toujours entrain de se relever, Aislinn répondit du tac-o-tac après un petit rire très suspect. « Les jeunes filles de ton âge se contente de la douleur des menstruations une fois par mois. Toi, tu te fais pousser des poils et des crocs. Y a un peigne spécial pour la fourrure, ou tu prends la même que pour les chiens ? » Elle haussa un sourcil, trouvant son attitude et sa réponse très inapproprié. C’était vexant, mais avec elle, elle était habituée à ce genre de remarque. Elle prit quelque seconde pour réfléchir et haussa les épaules en mettant les mains dans les poches. Il se pourrait que la jolie blonde soit battue à son propre jeu. Mais après deux minutes de silence, elle brisa la glace. « Venant de la part d’une grosse fille qui est incapable de sortir au soleil je trouve ça déroutant. Mais dis-moi, c’est quand la dernière fois que t’as bronzé ? » Disait-elle avec un sourire aux lèvres. Un sourire qui disait « Ah ! Je t’ai cassé grosse vache ! ». Son sourire était mesquin et inhabituel, ça ne lui ressemblait pas du tout. Mais il n’y avait qu’Aislinn pour la rendre comme ça. Elle servait à faire ressortir tous ce qu’il y avait de mauvais en elle et à l’exploité. La brune à forte poitrine ne prit même pas la peine de rentrer dans le jeu de la blonde qui se passait pour une écervelée. Elle lui fit un clin d’œil, Charice ne comprenait pas vraiment pourquoi mais elle se contenta de sourire, un sourire pas très visible. « Quel manque de tact, Charice, je jouais, t’aimes pas mon jeu ? » Elle leva les yeux au ciel, les jeux d’Aislinn était toujours tordus, et ça commençait à en devenir lassant. Elle ne prit pas beaucoup de temps pour répondre au vampire qui était en face d’elle. « Pourquoi as-tu toujours des jeux aussi tordus ? »

Plus Aislinn se rapprochait d’elle et plus elle faisait en sorte de reculer, préférant être à une distance équitable d’elle. Elle était imprévisible comme vampire en plus d’être diaboliquement sanguinaire, et Charice préférait prendre des mesures : on ne sait jamais. En voyant qu’elle faisait la même chose qu’elle, la petite brunette cessa d’incliner la tête. Elle se redressa correctement et plongea son regard dans le sien tandis que la femme qui était devant elle lui répondait sur un ton insolent. « C’est les siècles qui font ça. Qu’est-ce que tu fais sur Prague ? » Elle soupira à nouveau. C’était fou le nombre de soupire, qu’elle pouvait accumulée lorsqu’elle était en présence de cette fille. Elle hésitait à lui répondre, après tout cela ne lui regardait pas. Elles étaient amies certes, mais sa vie privée était privée comme son nom l’indique. « J’ai appris que tu étais ici alors je suis venu avec un livre de recette Dukan exprès pour toi ! » Et là, elle recommença à sourire de manière hypocrite et mesquin. Elle rit légèrement en sortant une main de sa poche, toujours le sourire aux lèvres, son regard orienté sur le sol ou du moins ses pieds. Lorsqu’elle releva la tête, elle lui retira une brindille de ses cheveux, c’était déroutant. « Tu faisais pas partie d’une meute ? Elle est où, cette meute ? » En ce qui concerne la meute, Charice était toujours discrète dessus. Elle n’en parlait pas, n’en évoquait même pas l’existence. Elle était gardée par la loyauté des loups, celle de ne jamais dévoilé les secrets. Alors lorsqu’on lui posait des questions sur sa meute, elle essayait soit de trouver un sujet stupide à mettre sur la table ou soit elle se refroidissait là. A ce moment, elle perdit rapidement le sourire, pensant que ça ne regardait pas Ash. Elle fronça les sourcils en la dévisageant. « Est-ce que je te demande où sont tes copains vampires ? Non, alors ferme là et ne posa pas de question. » Elle était devenue soudainement vulgaire, ce qui n’était pas dans ses habitudes. Gardant un ton calme et pausé, c’était terrifiant. Lorsque Charice était calme comme ça, avec un silence glacial, c’était un mauvais présage. Elle la croisa son regard une seconde fois puis elle croisa les bras. « J’ai horreur de parler sur ma meute, Ash et tu le sais très bien. Alors ne me force pas où tu le regretteras. » Elle termina cette phrase avec un soupire.


Dernière édition par Charice A. Chase le Dim 8 Avr - 23:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
If you like the evil you're a friend of mine


PSEUDO : Sherinn
MESSAGES : 248
AGE DU JOUEUR : 23
COPYRIGHT : Oh.
AVATAR : Adriana Lima

JUKEBOX : Lykke Lie - Get Some
JOB : Hérante.
CAPACITES : Domination et Occultation.
MOOD : Mhh.. Graou.

MessageSujet: Re: "Cherchez au fond de mon âme, vous tomberez plus bas que vous ne l’êtes déjà." [Aislinn Luaine]   Lun 2 Avr - 10:13

La lycan disait des choses qui habituellement ne plaisaient pas à l’Ancienne, mais c’était Charice, elle avait l’habitude, et s’en fichait. C’était la seule personne avec qui elle pouvait être elle-même et être acceptée. Une fois qu’elle s’était relevée, les remarques désagréables fusèrent entre elle et fit rire Aislinn à plusieurs reprises. Elle était jeune. Habituellement, Ash avait toujours le dernier mot, mais elle le laissait à Charice, encore une fois, elle s’en fichait. Elle savait qu’elle n’était pas grosse : elle avait la taille appropriée pour devenir mannequin, c’était donc impossible, alors à chaque « grosse » elle souriait en coin. Bien évidemment, Ash n’y allait pas non plus doucement, elle était blessante parfois, mais c’était comme ça que ça marchait entre elle. Elle se vexa rapidement lorsqu’elle toucha à sa meute. Elle haussait le ton et menaçait le vampire. Celle-ci plissa légèrement les yeux, se faisant menaçante, alors qu’elle écoutait ses observations virulentes : « Est-ce que je te demande où sont tes copains vampires ? Non, alors fermes là et ne pose pas de question. » La colère montait petit à petit. Elle la vit croiser ses bras et poursuivre. « J’ai horreur de parler de ma meute, Ash et tu le sais très bien. Alors ne me force pas où tu le regretteras. » Le loup s’attendait sûrement à ce que Ash agisse en conséquence, mais à la place, elle eut un fou rire, ce qui était assez étrange. Et soudainement, Aislinn était si près de Charice, qu’elle sentait son souffle. « Tu veux savoir ce que je déteste par-dessus tout ? » Elle l’agrippa par le cou et la souleva sans qu’elle ne s’y attende. « Les menaces. Et il semble que la lune est encore loin pour avoir ta pleine puissance. N’oublie pas que j’ai six cent ans, et que je suis un peu comme Irial. Beaucoup encrée sur le respect. Arrêtes tes manières de cabots de survies qui se fait une place dans la meute comme une ado puérile face à moi, et j’oublie ton gang. Capice? » Elle la lâche pour la laisser s’écraser sur le sol, et eut soudainement son attitude gentille, de petite fille capricieuse, ayant, en quelques secondes, oublié sa colère qui était visiblement sur son visage. Ça en était effrayant. Elle la regarda, le menton en avant. « Sinon, c’est quoi déjà ton travail, ici ? Serveuse ? Tu dois avoir beaucoup de pourboire. »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Cherchez au fond de mon âme, vous tomberez plus bas que vous ne l’êtes déjà." [Aislinn Luaine]   Dim 8 Avr - 23:07

Elle était toujours aussi énervée contre Ash. Toutes les deux, elles se connaissaient très bien, elles savaient ce que l’autre aimer ou détester par-dessus tout. Mais ça ne les empêcher pas de parfois en profiter. Après plusieurs blagues pitoyables les unes après les autres, l’ambiance commençait à plomber depuis qu’Aislinn posait des questions embarrassantes. Elle lui demandait où se trouvait sa meute. Pourquoi voulait-elle le savoir ? Surtout maintenant, après tout ce temps. Elles avaient passée plusieurs années sans se voir et ce n’est que maintenant qu’elle vient la déranger avec sa meute. Elle savait très bien que sa meute était l’un des sujets qu’il ne fallait jamais évoquer en sa présence. A présent, le jeu devenait de moins en moins marrant.

Lorsque la louve commença à menacer le vampire, l’Ancienne commença à rigoler. Pourquoi ? Elle ne le savait pas. Puis en un coup de vent, la grosse brune se retrouva en face de la jolie blonde. Et elle commença à lui parler sur un ton glacé. « Tu veux savoir ce que je déteste par-dessus tout ? » Le cabot connaissait déjà la réponse mais ne répondait pas, elle savait très bien que ce n’était que rhétorique. Soudainement elle la prise par le cou et la souleva avec une force supérieure à la sienne. Le lycan n’arrivait plus à respirer, elle suffoquait et se débattait. Mais elle ne pouvait rien faire contre la force du vampire. « Les menaces. Et il semble que la lune est encore loin pour avoir ta pleine puissance. N’oublie pas que j’ai six cent ans, et que je suis un peu comme Irial. Beaucoup encrée sur le respect. Arrêtes tes manières de cabots de survies qui se fait une place dans la meute comme une ado puérile face à moi, et j’oublie ton gang. Capice? » La seule réaction qu’elle eut, elle déglutissait légèrement et ça lorsqu’elle a mentionné le nom d’Irial, son sire. Charice connaissait Irial, elle le détester. Celui-ci passer son temps à la provoquer. Pour l’instant elle se laissait faire, mais s’il continuait elle allait bien lui donner une petite correction à ce vampire arrogant.

Ensuite, elle prit un malin plaisir à la lâcher pour la regarder s’écraser au sol. La blonde posa ses mains au sol et toussa pour pouvoir reprendre une respiration à peu près normale. Elle leva son regard vers la folle qui venait de l’étrangler et elle la dévisagea. « Mais t’es malade ou quoi ?! » Criait-elle en se relevant. Puis elle s’approchait doucement d’elle, le visage rouge de colère. « Tu sais quoi ? J’ai vraiment hâte d’être à la pleine lune, tu seras la première personne que je viendrai voir. Grosse tarée. » Elle tourna le dos à son amie et se dépoussiéra tranquillement. Elle essayait de se calmer, sinon elles allaient toute les deux rentrer chez elles avec des plaies à soigner. Puis, elle passa une main sur son cou qui était rouge, histoire de se soulager un peu. Quand Ash reprit la parole. « Sinon, c’est quoi déjà ton travail, ici ? Serveuse ? Tu dois avoir beaucoup de pourboire. » Elle soupira puis elle haussa les épaules. L’avis d’Aislinn l’important peu. « Oui, c’est vrai. Je leur dit que je te connais et ils ont pitiés de moi alors ils donnent de gros billets. » Elle leva les yeux au ciel en soupirant. Dieu merci, elle était dos tourné pour que la tarée de vampire puisse voir ça.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: "Cherchez au fond de mon âme, vous tomberez plus bas que vous ne l’êtes déjà." [Aislinn Luaine]   

Revenir en haut Aller en bas
 

"Cherchez au fond de mon âme, vous tomberez plus bas que vous ne l’êtes déjà." [Aislinn Luaine]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
In the Nightside Eclipse :: HORS JEU :: Requiem :: RPs terminés-