[table][tr][td width=500px]
[center]RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 WHITE SPARROWS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Naoko I. Yamato
If you like the evil you're a friend of mine


PSEUDO : Mojo
MESSAGES : 27
COPYRIGHT : Battery fox
AVATAR : Zhang Ziyi

JUKEBOX : The Killers - Joyride
JOB : Mannequin (Et garde du corps pour ma Sire)
APPARTENANCE : Lignée d'Augustin l'Ancien
CAPACITES : Présence & Thamaturgie Niv. 2
MOOD : Froide

WHITE SPARROWS  _
MessageSujet: WHITE SPARROWS    WHITE SPARROWS  EmptyDim 12 Aoû - 13:59

WHITE SPARROWS  Tumblr_m77qj9Be6a1rumna5o4_500

Naoko Irie Yamato

Feat Zhang Ziyi


« The old age of an eagle is better than the youth of a sparrow. »

AGE: En tant que vampire, 317 ans en réalité. Elle fut figé au début de la vingtaine, l'année de ses 20 ans précisément.
TAILLE ET POIDS: 1 m 65 & 50 kg
DATE ET LIEU DE NAISSANCE: Née dans un petit village du Japon, en Mai 1673.
NOM DU SIRE: Suzanne de Vaujours
DATE DE LA TRANSFORMATION: Printemps 1693
STATUT: Caïnaite
ORIGINES: D'origine japonaise, la jeune femme y a vécu sa vie entière de mortelle avant que deux vampires viennent poser le pied sur sa terre adorée. Depuis qu'elle en est partie, elle n'y est jamais retourné, préférant suivre sa Sire.
ETAT CIVIL: Célibataire, par la force des choses ? Plutôt parce qu'elle se consacre entièrement à la protection de sa Sire et que les sentiments ne sont pas son point fort, la famille est plus durable et beaucoup plus importante que des coups de cœur ou autre frivolité.
CLASSE SOCIALE: Moyenne, même assez aisée, et elle s'en contente, en tant que mannequin, sa paie n'est pas négligeable.
METIER: Mannequin au Victorian's Creation, et garde du corps de sa Sire.
ETIQUETTE: Froide, glacial, voire totalement distante. Elle se plait à montrer bien des visages à ceux qu'elle cotoit. Naoko aime-t-elle à cultiver cette image d'elle ? A vrai dire, elle n'en a cure, il s'agit de chez elle d'une seconde nature, une manière de s'imposer peut être ? Par cette prestance, peu ose l'approcher, elle exalte une froideur troublante et sans pareil, son expression semble totalement figée. Aussi acérée qu'une lame, aussi raide et tendue qu'une corde de soie, elle est souvent figée, toujours prête à bondir et à surveiller sagement sa Sire, elle la protège.



Prélude

WHITE SPARROWS  Tumblr_m54go575Wb1r5pe9fo2_250
FEU

Chaleur, Sensualité, sanguine, honneur et féminité. Naoko. La froideur incarnée. Du moins, pourrait-t-on le croire... petite description rapide de la jeune femme. Tout dans sa silhouette montre la grâce et la finesse, et ce même durant sa vie humaine, ces traits n'ont fait que s’accentuer. Silencieuse, il est rare qu'on l'entende approcher, elle sait se faire discrète, quoiqu'il n'est pas rare qu'elle détonne dans son milieu. Il n'est pas impossible qu'un sourire vient se poser sur ses lèvres, généralement forcé (Si il s'agit là d'une demande dû à sa profession actuelle, mannequin par exemple), ou provoquer par une sensation, un souvenir, ou bien une présence. Quoique la jeune femme prends soin que nul n'assiste à ce spectacle. Si la créature a le sang froid, il n'est pas rare que son impétuosité lui joue des tours. Sa fidélité aveuglante par exemple, poser une main sur sa Sire équivaut à signer son arrêt de mort, vous êtes prévenu. La jeune femme a envers Suzanne une dévotion aveugle, elle est son ombre, et ne reçoit d'ordre uniquement d'elle. C'est elle qui l'a créer, et pour ceci elle est prête à se sacrifier. Ainsi, elle est parfois un peu trop prompte à réagir, beaucoup, trop si il s'agit de la protection de sa Sire qui est mis en danger, ou si un geste étrange et soupçonnable est fait envers elle. Elle peut-être aveuglée par cette mission qu'elle s'est imposé, de son propre chef, il y a de ça trois cents ans.

Naoko est toutefois féminine, et capable de séduire, par sa prestance, son calme. Même si sa vie, ou plutôt sa non-vie sentimentale ressemble plus à une étendue désertique qu'autre chose. Enfin, parlons de ces 100 derniéres années disons, sur ce plan là, elle n'a jamais été aussi froide que l'on pourrait le croire. Il n'est pas rare qu'un moment... elle ne soit sensible, bien qu'elle ne le montrera jamais. Sensuelle, elle aime l'image de la féminité qui peut lui arriver d'incarner, elle apprécie, les vêtements distingués, qui peuvent parfois la mette en valeur, mais qui sont surtout plus pratique pour la chasse. Elle est d'une politesse aimable, c'est uniquement en présence de ses semblables, des gens de sa lignée qu'elle peut se laisser aller, un petit sourire, l'impression de faire véritablement partie d'une famille, elle se plait à protéger les gens de son sang, et de sa lignée, et sera prêt à les venger, ou à les protéger si quelque chose leur advient. Il peut lui arriver d'être bavarde, aussi étrange que cela puisse être, même amusante. Si de prime abord, elle paraitra froide et distante, elle sait, par la suite être à l'aise et mettre à l'aise, lorsqu'elle se trouve avec des gens qu'elle connait.

Par sa nature, elle peut se trouver emporté par la cruauté, ou autre, mais généralement, elle fait preuve d'un flegme à tout épreuve et c'est en cela dont la violence dont elle fait preuve est troublante. Sadique et sanguinaire ? Peut-être. Elle a pris goût durant ces nombreuses années à la vue du sang, qui ne lui déplait pas tant que ça finalement. Naoko fait tout ce qu'elle considère comme juste. Elle éprouve pour le sang, une espèce de semi-vénération, comme pour quelque chose de précieux, et n'aime pas en gâcher, si elle peut être sanguine, elle n'aime aucunement les effusions de sang inutiles, chacune a sa raison.

WHITE SPARROWS  Tumblr_m54go575Wb1r5pe9fo3_250
GLACE

Froide, implacable, cruelle.
Généralement, elle sera froide, tendu et acérée comme une lame, prête à bondir au moindre geste. Ceci est dû à son caractère mais aussi à sa position, en tant que garde du corps de sa Sire. La demoiselle est loin d'être prédisposé à la violence gratuite, mais est toutefois capable d'exécuter quelqu'un avec froideur, et cela sans éprouvée ne serait ce qu'un sentiment de remords. Elle a un sens extrêmement aiguë de la famille, sa Sire est sa nouvelle mére, et elle est prête à tout pour la protéger, ainsi que sa tante et ses frères et sœurs.

Elle ne montre et ne montrera jamais ses sentiments, surtout si elle les estime preuve de faiblesse. Et c'est sans aucun doute pour cette raison que l'on a l'impression qu'elle n'en est pourvu. Mais, il ne faut pas se leurrer la jeune femme, est loin d'être une implacable machine à tuer dépourvu d'affection, du moins pas complétement. C'est cette froideur et cette inflexibilité qu'elle a développer aux cotés de sa Sire, et qui a fait que celle ci lui accorde, ce cadeau de prix, pouvoir la rejoindre.Face à de nombreux vampires, Naoko possède de nombreuses valeurs, auxquels elle est très attaché, question de vie ou de mort, elle a adapté celle ci, lui venant de sa vie d'humaine à sa vie de vampire. La fidélité est l'une d'entre elle et une fois un serment fait, elle ne peut le rompre. Physiquement, elle est frêle, pâle, presque aussi blanche que de la neige.

Implacable, elle ne renoncera à un but qu'une fois atteint et même si cela doit lui prendre un mois, un an, une décennie ou bien un siècle. Elle n'est pas particulièrement rancunière, sauf si cela touche son orgueil ou bien sa Sire. Ou même l'un des membres de sa famille. La jeune vampire a un respect extrêmement poussé envers ses ainés vampiriques, et ceux qu'il soit de sa lignée ou non.

La cruauté fait partie de sa nature, Naoko l'a bien compris et s'y est résigné. Enfin, à vrai dire cela ne la dérange pas, pour elle il s'agit d'un part naturel des choses, et elle tache de l'être si la situation l'exige.




Derrière l'écran


TON PRENOM ET/OU PSEUDO: Mojo
TON AGE: 18 ans
TES IMPRESSIONS SUR LE FORUM: Il est vraiment superbe et les gens sont vraiment sympa. petit coeur
TU NOUS A CONNU OU? Par un forum partenaire.
POURQUOI NOTRE FORUM? Parce que le contexte est vraiment intéressant.
FREQUENCE DE PASSAGE: 7/7
TON PERSONNAGE EST: un [X] prédéfinis [ ] scénario [ ] inventé
CODE REGLEMENT: N'ai pas peur, je vais te donner ce que je n'ai jamais eu.
COMMENTAIRES: :yeh:


Dernière édition par Naoko I. Yamato le Ven 17 Aoû - 22:31, édité 24 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naoko I. Yamato
If you like the evil you're a friend of mine


PSEUDO : Mojo
MESSAGES : 27
COPYRIGHT : Battery fox
AVATAR : Zhang Ziyi

JUKEBOX : The Killers - Joyride
JOB : Mannequin (Et garde du corps pour ma Sire)
APPARTENANCE : Lignée d'Augustin l'Ancien
CAPACITES : Présence & Thamaturgie Niv. 2
MOOD : Froide

WHITE SPARROWS  _
MessageSujet: Re: WHITE SPARROWS    WHITE SPARROWS  EmptyDim 12 Aoû - 13:59

I'm a Vampyre

WHITE SPARROWS  Tumblr_m6ldvrZu8E1rwvm25o1_500
COMMENT ETES-VOUS DEVENU UN VAMPIRE? • Fidélité, honneur et courage. Certaines mauvaises langues pourront dire que ce sont ces valeurs qui l'ont perdu. Elle dirait que ce sont elle qui l'ont sauvé. Au lieu de crever impunément dans un coin, se faire prendre jusqu'à la dernière goutte de sang par un vampire, elle préféra suivre son destin, même plus l'accepter.C'était un beau jour d'hiver, la saison froide venait juste de commencer, et la neige tombait à gros flocons, lors de sa dernière saison humaine sur terre. Les nuits étaient plus longues, les jours plus courts, mais pourtant, la jeune femme appréciait le contact du froid sur sa peau nuit, se promener, lors de soirées fraiches, au lieu de rester cantonner à son petit baraquement, quand elle pouvait profiter de quelques instants de liberté. Fleurie, jeune femme accomplie, on songeait déjà, même bien avant à une éventuel union, elle préférait n'y penser, s'écarter, solitaire, seule parmi les murmures des cerisiers, depuis bien longtemps dépourvu de fleurs. La jeune femme avait observé discrètement les allers et venus de personnes dont le visage lui était étranger. Méfiante par nature, elle se renseigna auprès de quelques personnes, quelques curieux même mais aucune d'entre elles ne semblait l'avoir aperçu, par crainte ou bien par impression d'une folie naissante. Ce sont ces deux étrangères aux cheveux d'or que Naoko entraperçu un soir. C'est figé, allongé sur le toit d'une des maisons, qu'elle observa un étrange manége. Crocs acérés et telle une bête sauvage, un démon, qu'elle les planta dans un petite silhouette. Par devoir, et par courage, elle vint à leur encontre. Situé sur un des toits d'une maison du petit village, elle vit un petit manège si particulier. Les monstres de ces histoires, les monstres de ses légendes, et par honneur elle n'avait le droit de se retrouver sur leur terre, et croire s'en tirer impunément. Elle avait déposer avec légèreté, la lame fine, argenté sur la gorge blanche d'une des deux dames, le combat fut rapide... et inégale. Amère, la jeune femme était prête à s'offrir à son destin, mais celle ci la regarda amusée. Et lui offrit quelque chose de prix, l'immortalité, la force, la rapidité.

QUELS SONT VOS LIENS AVEC VOTRE SIRE? • Mon Sire m'est la personne la plus précieuse, qui m'est été donné de connaitre. Elle m'a créé, m'a épargné, élevé, et je ne lui en suis et lui en sera toujours éternellement reconnaissante. Par sa lignée, qui est désormais la mienne, elle n'a envers ses Enfants, qu'amour et tendresse, le sens de la famille nous étant l'un des plus importants. C'est l'une des seules personnes, en qui j'ai réellement confiance avec mes frères et sœurs, la seule personne à laquelle je suis les directives. Je donnerais ma vie pour la protéger, et nul personne vivante, qu'il soit humain, vampire, ou bien démon n'a le droit de porter la main sur elle.

C'est avec une netteté troublante que je me souviens de la première fois qu'elle a posé les yeux sur moi amusée. Je l'ai regardé avec défiance, elle une étrangère, venu sur nos terres, un visage du démon bien différent que celui qui m'avais été donné de voir sur les gravures, et les peintures. Elle aurait pu mettre fin à mon existence, et je me serais plier à ce choix du destin, mais à décidé de me permettre de les rejoindre.

J'ai une entière confiance en elle et la protégerai, parce qu'elle est comme notre Mère pour nous.

QUELLE EST VOTRE OPINION VIS A VIS DES REGLE ET DE L'AUTORITE DU PRINCE? •
Les règles sont faites pour être suivie, parfois brisé, mais si la Masquerade a été instaurée, il y a bien une raison à cela.

Aux cotés de sa Sire, elle a vécu très longtemps uniquement par les règles qu'elle leur imposait, par sécurité. Toutefois, Naoko respecte les règles et l'autorité du Prince, comme le fait sa lignée, certes il pourrait lui arriver, à cause de son tempérament, de briser la masquerade si quelque chose advenait à sa Sire, mais elle respecte autant la loi, qu'elle respecte ses ainés. Ce n'est certes pas à elle de faire respecter la loi, mais si une guerre devait advenir, elle se rangerait sans aucun doute du coté auxquelles elle appartient, la Camarilla.

QUEL EST VOTRE OPINION VIS A VIS DES LOUP-GAROUS? • Enfants de la lune. Étrangement, ou non, Naoko a plus de ressentiment à l'égard de certains de ces semblables qu'envers ces créatures. Elles piquent sa curiosité, elles aussi faisant l'objet de légende, mais elle ne voit aucune raison qui la mènerait à en tuer une, ou plusieurs. Si ils font preuve de violence à son égard... eh bien là c'est différent. Mais, comme pour les humains, elle ne cherchera jamais à en tuer ou en blesser un par pure plaisir, elle ne les méprise, pas et d'une certaines façon les estiment. Ils possèdent eux aussi le sens de la famille, tel que la lignée d'Augustin et compte chacun sur les autres, et puis de nombreux loups-garous ont fait de grands guerriers, elle ne voit donc aucune raison de les voir inférieurs aux vampires, mais elle ne les voient pas non plus supérieurs. Cela sera individuel et pour le moment elle n'en a pas rencontrer.

MAITRISEZ-VOUS LA SOIF? • Point positif du calme qui anime la vampire, il semble influencer sa manière d'être. Bien entendu, elle ne peut dire qu'elle ne cédera jamais à la frénésie, mais dans sa façon de s'abreuver, elle fait preuve de maitrise de contrôle de soi. Bien entendu un dérapage est très vite arrivé, mais elle prends garde à ce que de telle situation n'advienne, le soutien des membres de sa lignée. Il peut toutefois advenir qu'elle ne songe à s'abreuver, mais elle préfère jouer la carte de la sagesse, plutôt que d'attendre que la Soif devienne maitre d'elle même.

Au niveau de la chasse, la jeune femme a suivi les enseignements de sa Sire, qui le tient elle même de son propre Sire. La séduction dans le but d'attirer ses proies, sauf en cas de grande soif, elle ne tue que rarement ses victimes, pour une seule et unique raison, ne pas attirer l'attention sur elle et sa famille.

QUELLES SONT VOS DISCIPLINES? • Présence Niv.2 et Voie de Mars. Niv2 (Thaumaturgie) Sa mére lui a transmis le talent de la Présence, don de la lignée de l'Ancien, qu'elle maitrise assez bien quoique ce ne soit pas celui ci qu'elle manie le mieux, ou qu'elle préfère manié. Il lui permet d'obtenir un telle présence auprès du monde. Quelques temps plus tard, alors qu'elle atteignit la centaines d'années. Rendre réceptif son entourage, capter l'attention des humains, comme celui de vampires plus jeunes qu'elle, ou de terrifier ceux qui oserait la déranger. Certes pratique et la jeune femme voit bien ces capacités comme une identification à sa lignée. Quant à l'autre ? Celui ci attire l'attention de bien des vampires qu'elle a croisé, si bien qu'elle préfère le garder secret. Résurgence de son sang humain, ou arcane caché de la Vitae des vampires ? En tout cas, elle s'est pendant longtemps intéressé au Don ténébreux même avant que celui ci se manifeste. De part, sa nature de guerrière elle a réussit à maitriser une voie perdue de la thaumaturgie, généralement maitrisé par les membres du Sabbat, lui permettant de maitriser sa force.
Spoiler:
 


Dernière édition par Naoko I. Yamato le Lun 27 Aoû - 12:07, édité 27 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naoko I. Yamato
If you like the evil you're a friend of mine


PSEUDO : Mojo
MESSAGES : 27
COPYRIGHT : Battery fox
AVATAR : Zhang Ziyi

JUKEBOX : The Killers - Joyride
JOB : Mannequin (Et garde du corps pour ma Sire)
APPARTENANCE : Lignée d'Augustin l'Ancien
CAPACITES : Présence & Thamaturgie Niv. 2
MOOD : Froide

WHITE SPARROWS  _
MessageSujet: Re: WHITE SPARROWS    WHITE SPARROWS  EmptyDim 12 Aoû - 13:59

L'histoire


WHITE SPARROWS  Tumblr_ltap91G9gx1r4cl5no1_500

Rêve


Qui es-tu ?
Les yeux levés vers le ciel, c'était sur l'herbe que ses pieds nus se posaient, effleurant seulement la surface végétale. Nul être à l'horizon, le silence parfait et complet. Cette scéne avait tout du rêve, en était ce vraiment un ? Bien que le terme de rêverie serait plus exact. Sa bouche demeurait scéllé, elle ne pouvait prononcer mot à... à cette être ? Qui que ce soit et qui était en train de lui poser cette question plus qu'absurde aux oreilles de la gamine. Le seul bruit fuit, ce froissement ce...
La goutte d'encre perla avant de tomber sur la légère et soyeuse feuille de papier. Clignant doucement les yeux, les écarquillant légèrement, elle posa comme pour la premier fois, les yeux sur ce lieu terrestre qui lui était si familier. Son domaine. Sa demeure. Son chez-soi.
- Un peu d'attention, jeune fille. Du bout du doigt, il décrivait des spirales, des cercles, courtes, longues, mimant sur la surface de bois les gestes que devait reproduire la jeune fille.

Elle plissa doucement les yeux, observant attentivement les conseils du précepteur, avant de dégager une mèche de cheveux tombant devant ses yeux. Le rêve n'était plu. Elle se trouvait dans une petite pièce, aéré, seule une porte de papier la séparait de l'extérieur. Quand elle eut connaissance, par l’exclamation de son maitre, de son erreur, l'enfant baissa la tête en signe de honte, puis se mis à appliquer attentivement les consignes du maître de calligraphie.
- Soin, soin et attention. Ainsi que légèreté.
La fin du cours fut marqué par un léger signe de tête de la part de l'homme, approbation à peine perceptible de la part du maitre sévère à son éleve distraite, mais Ô joie appliquée. Sans empressement, de l'allure qui convient à son rang, elle sortit de la petite pièce, pour se diriger vers le jardin. Aéré, spacieux, à la fois sylvestre, marqué pourtant de la présence de l'homme, un petit pont de bois arqué, des cerisiers en fleur qui perdaient leur joyau sur l'étendu d'émeraude. D'un geste fin et précis, comme cent fois reproduit, presque naturel, l'enfant sortit de la manche large de soie coloré, un rouleau, ferment serré par un fil rouge, dérobant aux regards son contenu secret. Elle le connaissait pourtant, visages grimaçants, racontant les milles et une aventures des héros allant bravé, montagnes, monstres, forêts pour aller affronter ces yokaî, démons en tout genre, farouche... mais pourtant dangereux et ignobles. Elle s'assit dans l'herbe sans cérémonie, ne prenant gare de salir ou non son kimono, et s'allongea, serrant le fruit de son larcin, déroulant sur le sol le léger et fragile trésor.

La jeune fille était née un beau matin de dégel, première née d'un couple de seigneur, et plus précisément en un début du printemps. Sur la terre qu'elle chérira et qu'elle chérit toujours et cela même si les siècles se sont inévitablement écoulés entre sa venue en ce monde et son présent. Et, pourtant, son pays, elle le porte toujours dans son cœur, ou qu'elle aille même si elle se trouve à des dizaines de milliers de kilomètres de celui ci. Fille de guerrier, plus même que de simple noble, ses proches l'avaient chérit, et elle avait eu l'une des plus agréables vies durant son enfance, partagé entre l'apprentissage de l'étiquette, et celle de la peinture ainsi que de la calligraphie, elle s'était épanouie. Sur ordre de son père, on lui avait, exceptionnellement permis d'apprendre l'art de la guerre, curieuse, elle espionnait, alors âgé d'une dizaine d'années, les réunions qui lui était strictement interdites, réunissant les chefs de guerre, ou autre soldat. Elle habitait dans un petit village à l'écart, dans une maison qui lui semblait, alors qu'elle était haute comme trois pommes, des châteaux et palais de ses légendes. Avec les enfants des serviteurs, elle courait à travers les couloirs, bousculant les adultes qui aura commis l'offense de se trouver dans leur chemin, de eux les samouraï, à moins que ce jour là ils ne soit soldats, ou bien mercenaires. Parfois, elle allait avec sa mére, se poser au bord du petit lac, le fond troublé on pouvait distingué les poissons, les grenouilles. Petit oiseau en cage, il était rare qu'elle ne quitte son abri, son palais comme sa nourrice se plaisait à le rappeler. Certes, elle n'aurait le choix d'être comme son père, de devenir chef un jour, même si elle se grimait et se déguiser en homme cette pensée ne restait qu'un rêve et rien de plus, la faisait songer aux héroïnes des temps jadis. Elle admirait les femmes de sa famille, guerrière courageuse du quotidien, s'inspirait du caractère de ses deux parents pour se forger et devenir une jeune femme accomplie.

Elle ne sait encore comment aujourd'hui, elle était parvenu à ses fins. L'histoire, l'anecdote n'en a rien de bien extraordinaire, mais elle avait convaincu, convaincu le maitre d'armes de la maisonnée, de lui donner quelques minces leçons. Peu être était-ce l'envie grandissante de pouvoir s'affranchir des interdits, mais on l'autorisa. Même si celle ci se firent à la dérobée les premières fois. Elle partagea ainsi son temps libre entres leçons de savoir vivre, de calligraphie, avec celle d'armes.

Commencement


Naoko
Elle se retourna rapidement, réajustant avec distinction et grâce l'épais tissu qui lui faisait plus l'impression d'un fardeau qu'autre chose. Elle se mit en envieux, la tenue beaucoup plus pratique qu'autre chose. La jeune noble émit une petite grimace à l'égard de son camarade, qui ne répondit, surement ne sachant que répondre.

Elle se retourna un peu trop brutalement sans doute au goût de sa mére, qui lui avait toujours appris à se déplacer avec grâce et distinction. Elle retint avec peine une grimace, toujours ceci, toujours rester neutre, froid, détaché du commun des mortels. Elle serra son éventail, avec de l'ouvrir vivement, et de l'agiter devant son visage. Elle savait que sa mére, ou même les autres femmes de son entourage, lui avait toujours formellement interdit, de dissimuler ses expressions derrière ce rideau de papier. On se rappelait tous de cette jeune mariée qui avait fondu en larmes d'émotions, et l'on en parlait encore. Non pas eux. Ils cultivaient la distinction, l'honneur expirant de leur personne, de chaque membre qu'il soit homme ou femme et elle en tant que fille du couple elle... Elle s'écarta au dernier moment, avant de percuter un jeune, qui se frayaient précipitamment un chemin à travers la foule. Les fleurs pleuvaient allégrement des balcons de bois fins, les dames de la cour, affichaient des mines de circonstances, les demoiselles, quand à elle, acclamaient allégrement. Elle baissa les yeux timidement en voyant le sourire des jeunes gens, sa dame de compagnie lui donna un léger coup de coude avant de la regarder d'un air réprobateur. Elle dressa la tête fièrement, elle ferait honneur aux Yamato en ce jour sacré et bénit par les dieux. D'un léger coup d’œil, elle aperçut le sourire rendu par un des jeunes hommes en armes, retint un léger salut, ce qui aurait été plus qu'inconvenant. Les femmes d'un coté, les hommes de l'autre. Elle pouvait dorénavant difficilement frayé avec les jeunes gens, si elle pouvait paraître de glace, par son allure et son attitude comme toute jeune fille, elle était bouleversé par les changements qu'entrainait ce passage à l'âge adulte, dont lui parlait tant les femmes de la maison depuis des années. Le signal a un début de recherche de prétendants.

Dissimulée, derrière, un petit pan de balustrade, elle regarda avec curiosité, le manège d'une jeune femme, visage inconnu, par ses vêtements, elle soupçonnait qu'elle venait de la capital, elle gardait farouchement l'entrée de la petite auberge. Avec un soupçon de crainte, que sa mére ne dise mot à son père, sur le temps qu'elle prenait à faisant sa petite enquête, elle partit d'un pas précipité, rejoindre son chaperon. Ses pas étaient discrets, bien averti serait celui qui arriverait à distingué les sons sourds de ses pas sur la neige. Personne d'humain en tout cas. Elle tenait farouchement serré dans sa main la garde de son arme, encore à l'abri dans son fourreau. La jeune femme tressaillit, se retournant soudainement, elle n’aperçut qu'une petite silhouette, l'habitant d'un des arbres alentours avertit, et s'enfuyant à tire d'aile, ce qui arracha un mince sourire à la jeune femme. La lame se posa sur le cou fin, délicat et gracieux de la demoiselle, des cheveux d'or, dégringolant finement dans sa nuque, un visage figé dans les âges. Une beauté froide voir glaciale. Pourtant, si une rencontre avec des objets de légende aurait dû désarçonnée la jeune fille, elle fit plus insistant le poids qu'elle posait et qui appuyait un peu plus la lame sur le cou de la dame. Un mélange de rage froide, et de colère, face à ces femmes qui bafouaient aussi légèrement des règles ancestrales. Nul étranger n'était permis à poser un pied sur les terres sacrés du Japon. Et elles... elles... elle posa sa seconde main sur la garde. La plus jeune était un peu à l'écart. Naoko, se retourna, visant de sa lame le corps du monstre, quelques instants plus tard, à peine, elle se trouvait à terre, les mains posé sur le sol enneigé. La dame se mit à rire, celui ci se retentissant fortement dans les alentours. Le regard froid de la japonaise se posa sur le visage rieur de l’européenne. Elle ne dit mot, mais ne fait geste non plus, elle murmura à son adresse, se moquant si celle ci pouvait ou non la comprendre. Elle était prête à accepter son destin, si sa fin était proche, elle ne pouvait rien contre la fatalité. Et elle ci plierait. Nul question de faire plaisir à cette être en priant pitié.

-Cela te plairait-t-il ?

Perdue dans ses rêveries de fin approchant, elle releva son regard, vers la femme. Le moment qui s'ensuivit elle écouta les quelques mots, simples mais marquant que la jeune femme prononça. Naoko ne s'était pas étendu en longs discours, s'était au contraire contenté d'un léger acquiescement de tête.




Rebirth

Renaissance
WHITE SPARROWS  Tumblr_m8h0geBBlK1qke7z9o1_500

Cette fois ci, il ne dit aucun mot. Ce n'était pas un sommeil sans rêves, ce n'était pas un sommeil de fin ainsi qu'elle l'aurait imaginé aux maigres explications qu'elle lui avait fourni. Elle était toujours dans cette endroit, cette plaine immense et infini, aux arbres si différents des cerisiers, les fleurs qui tombaient sur le sol, la brise que l'on imaginait, et cette petite silhouette, toujours le même être et...

Et le douleur cessa. Ses doigt fins s'activant, elle toucha une surface dur et la panique l'envahit, pour une fois elle voulait hurler, ou même que les larmes lui vinrent aux yeux. Ses mains fouillèrent, cherchait une prise, elle sentit celle ci s’effriter puis tomber une main agrippa le vide. L'air libre ! Elle continua à s’activer pour finalement entrevoir le ciel, il lui semblait faire un éternité dans la souffrance et la douleur qu'elle n'avait vu.... La nuit. Elle s’arrêta quelques instants, les étoiles, la brise fraiche du crépuscule. Son buste se hissait hors du sol, les formes lui paraissait plus net, plus distincts. Je deviens... et je deviens. Le soif commença à lui tenailler les entrailles, plus même une faim, une besoin, une nécessité. Elle croit que c'est à ce moment là que la dame, sa nouvelle mére, s'était présenté. Les mots qu'elle lui avait fait parvenir, lors de leur rencontre, retentit encore à ses oreilles. Taranis. Ses mains griffèrent le sol, elle tentait de sortir le reste de son corps de la terre. Celle ci s'accrochait à ses vêtements, et entre la souffrance qui persistait encore faiblement en ses entrailles, et la Soif dévorante qui la tenaillait, elle fut amusé par l'impression qu'elle devait actuellement donner si un villageois subvenait. Pas un animal aux alentours toutefois. Il lui semblait avoir été enfouit un peu à l'écart, elle pouvait toutefois apercevoir au loin les lanternes, allumés comme par les habitants comme à leur habitude.

-Bienvenue parmi nous, ma fille.

Ses yeux se posèrent sur sa Mère.

***

Chine. 1696.


Naoko !
Au cri de sa Sire, la jeune femme se retourna. Du sang gouttait, ses lèvres, barbouillé de rouge, pour la première fois, elle avait l'impression que le visage de sa Sire, respirait une colère froide. Muette, elle tourna un regard imprégné de rage, son visage à peine plus expressif. A moitié étendu sur le sol, la traine de son vêtement de soie, à peine tacheté de sang, flottant sur le sol pavé (On pouvait au moins lui reconnaître le fait de se nourrir proprement.).
Plus discret. Le nuit d’après, elle baissa la tête aux légères réprimandes de sa Sire, surprise par la soif, elle était en colère contre elle même, mais vis à vis de nombreux nouveaux nés, sa Mère lui avait reconnu être assez soignée et poser, et avait réussit à se nourrir assez vite, sans provoquer de bains de sang.
A sa nouvelle Mère, elle exprimait une affection sans borne, un véritable amour maternelle. Alors que les années s'étaient écoulé, elle se tenait à ses cotés, et les souvenirs des êtres de son sang s'évanouissaient. Elle la faisait parfois sourire, l'orgueil et la fierté de la demoiselle, un jour elle s'était obstinée, persistant pouvoir protéger la femme, de jour, et s'était réveillé le soir bien après sa Sire qui avait rit. Son jeune âge la faisait rester auprès de celle qui lui avait donner la vie une seconde fois. Stricte dans l'apprentissage des règles vampiriques, celle ci insistait sur chaque point, elle avait l'impression d'être à nouveau d'une prime jeunesse et de grandir sous l'égide de sa protectrice. Thaïlande, Corée, Inde... elle avait connu de nombreux pays de ce fort continent, allant en Inde, côtoyant les guerriers, les serviteurs, et les servantes, écoutant leur récits. La nuit à Bombay, la jeune japonaise, s'asseyait comme à son habitude au petit balcon, laissant ses jambes pendre dans les airs, observant les étoiles, l'activité nocturne.

Elles avaient accosté en Europe plusieurs années plus tard, mais sa Mère l'avait avertit. Elle était libre de retourner au Japon. Alors qu'elle entendit ces paroles, elle cligna des yeux, comme pour se tirer d'un rêve éveillée. Plus rien ne l’appeler sur ces terres, après avoir vécu avec sa Dame, traverser les pays, elle n'aurait que l'impression de rester cloitré à nouveau, alors que celle ci l'avait libéré de ce poids. En souriant à sa Sire, elle affirma vouloir la suivre, encore et toujours. C'était dans une petite auberge que la jeune femme était venu, posant un genou à terre devant la dame qui paru exprimé une légère surprise. Elle avait tendu son arme devant elle, et avait promis la protégé. Sa Sire l'avait observé amusé, mais savait ce que ces paroles signifiaient pour la jeune fille. Naoko voyait la dame aux cheveux d'or comme une Mère, elle lui avait proposé de se tenir à ses cotés, alors que cette nuit froide, face à un autre vampire, elle n'aurait pu terminer qu'en repas au mieux, peut être servante d'un de ces seigneurs froids de la nuit, un roi de l'hiver comme elle se plaisait à les appeler. Elle l'avait juré, et ne serait libérer de son serment, qui l'a lia, et puis désormais elle était de son sang et elle ne voulait être séparé de sa famille.Sur son passage, les gens se retournaient, certes moins que lorsqu'elle ne portait de vêtements européens, mais ils étaient curieux, de savoir ce qu'une étrangère faisait en ces lieux, elle ne se préoccupait de ces regards, n'ayant d'yeux que pour les gens de sa famille, et de sang. Elle frémit, et tourna à un petit embranchement, glissant une mèche de cheveux bruns derrière son oreille. Elle avait l'impression d'entendre les chuchotis de la ville, l'effervescence nocturne, les odeurs fortes et acres de la capitale, tout était largement plus différent qu'au Japon. Les gens semblaient beaucoup plus agité, pressé sans compter la curiosité, plus qu'intimidante voir agaçante que ces êtres éprouvaient à son égard. Sa Sire lui avait, pendant le voyage, fait un long exposé des interdits, des tabous, des précautions, qu'elle devrait prendre, de la façon de se nourrir sans attirer l'attention sur leur espèce. Choisir sa cible, pour le moment, c'était Taranis, qui avait pris soin de choisir les repas de la jeune fille. Du Japon, elle n'avait amené que les vêtements qu'elle portait sur elle, un fin collier, et un bracelet assortit, et deux armes ni plus ni moins. Sa famille, elle ne l'avait revu que de loin, apercevant du coin de l’œil, dans l'ombre d'un cerisier, observant une nuit, les allers et venus qui paraissait si banal si naturel, des gens de la maisonnée, un gamin qui sortit et cru apercevoir dans l'ombre une silhouette fine. Elle était reconnaissante à sa Dame d'avoir accepté, qu'elle revoit une fois avant... de partir sa terre. Une petite ruelle sombre, étroite. Elle était rassasié.

L’Europe était si... différente. Elle avait accepté de traverser les âges aux cotés de sa Famille, de sa Lignée, mais elle devait réapprendre toutes les règles d'étiquettes, ou oublier les anciennes, finalement tout était si... étrange. Et désormais elle côtoyait d'autres vampires, il y avait notamment son Frère, autre enfant de Taranis. Certains la regardaient comme une friandise exotique, d'autre semblait la respecter. Un siècle passa et dorénavant, elle ne pouvait plus être considéré comme une nouveau née, pourtant si plusieurs fois sa Sire, lui proposa de la laisser s'en aller, elle préféra par honneur et affection rester auprès d'elle. Il faisait sans aucun doute partie d'une des lignées les plus soudées. Ils restaient généralement un an, voir deux ans dans un même endroit, dans les capitales ou les grandes villes, c'étaient largement plus différent on pouvait rester dix ans, voir plus. Les rois et reines se succédaient.

Au fur et à mesure, Naoko su s'imposer auprès des autres, sa maitriser du katana et des arts martiaux, inédites en ce lieu, mais aussi impressionnante. Elle était heureuse de faire la fierté de sa Sire.

Zurich. 1786. Elle avait suivi, comme toujours sa Sire, en ce lieu, mais elles s'étaient très rapidement séparé. Naoko veillait toujours sur elle, mais elle ne voulait en aucun cas l'étouffer, ou même faire de sa présence quelque chose de gênant, d'intrusif dans la vie de Taranis.

1789. Révolution française. Elle était silencieuse, se tenant un pas seulement derrière sa Sire, vêtit d'une robe lourde, pourtant elle s'était habitué à ces vêtements européens, mais ceux ci... Elle pouvait apercevoir un grain de curiosité dans le regard des messieurs et des dames, pourtant, elle se plaisait à rester sans mot dire. Mais rabattre le caquet à plus d'un n'était pas un défi qui lui faisait particulièrement peur. Les dérouter, par pure amusement. Elle sentait le poids des lames sur son coté, jamais ne les quittaient-t-elle. Mais, sans jamais aller plus loin, pour respect pour sa Sire, elle ne tenterait jamais telle chose. Avant l'effervescence qui se développait à grand train, en plein centre de la ville.

La lame fine se déposa sur la gorge du vampire, qui grimaça au contact de l'argent, ce qui arracha un sourire à la belle.
Mère. Il était venu ici pour...
Un petit signe de la tête ponctua la phrase, sans qu'elle n'ait le besoin d'articuler distinctement les attentions de l'homme. Profiter de l'agitation pour mettre fin à l'existence de l'Infant d'Augustin. L'instant fut rapide, net, sans bavure. C'était devenu, non un habitude, mais une partie d'elle, gare à celui qui tenterait quoique ce soit envers quelqu'un de sa Famille.

19 éme siècle... Elle aimait intrigué, se promener la nuit, notamment dans les capitales, alors qu'une partie de la population semblait endormi, et l'autre venait à peine de s'éveiller. Le jour ne lui manquait pas, du moins plus, on s'habituait finalement, à ne vivre qu'une partie du jour, et la nuit offrait tellement de sensations, quelque soit la ville ou le pays. Elle se glissait discrètement écoutait les poètes, les musiciens, curieuse discrète, se frayant un chemin à travers ces oiseaux de nuit. Regarder pendant plusieurs années des visages de flétrir, pour en voir de nouveaux et ainsi de suite. Elle n'était pas retourner en Asie, même au Japon, mais s'y était nettement habitué.

Assise sur le sol de bois, ayant rabattu le tissu de sa robe, le brouhaha venait du rez-de-chaussé de la petite maison. Vampires, et serviteurs humains, ou autre.

Exposition universelle. 1889.

Un siècle s'était écoulé. Un siècle d'amusement, de plaisir, pour quelque vampire que ce soit, Naoko... ne faisait pas totalement exception à la règle, quoique d'une certaine façon elle préférait nettement plus le sérieux des engagements qu'elle avait pris auprès de sa Sire, auprès de sa Famille, de chacun de ses membres. On observait irrémédiablement la marche des humains, et la lignée d'Augustin ne faisait pas exception à la règle, si les plus vieux vampires voyaient plus les mortels comme des réserve de sang, d'autres comme de serviteurs plus ou moins loyaux, d'autres comme Naoko les voyaient comme des étrangers, des gens avançant sur leur propre chemin, différent de ceux des vampires... d'une certaine façon. Les rues étroites, les gens pressés, la Soif lui venait et elle n'avait pas chassé depuis la veille au moins, beaucoup trop occupé, par la hausse d'attaques envers des vampires, l’œuvre de chasseurs. Surement l'une des plus grandes menaces de son espèce, la Camarilla de la ville était en plein effervescence après que l'un de leur Primogéne fut attaqué par l'un d'eux. On pouvait voir la peur dans les yeux des plus jeunes. L'attention redoublait de la part de chacun des membres, même de la Faction opposée. Tous était en état d'alerte, la situation s'améliora quelques années plus tard. Quand, ils... réglèrent le problème.

Finalement, les années continuaient à passer, et ainsi passèrent les lieux, et les villes.

***

1929. Ellis Island.

Le plus amusant dans un tel voyage, en bateau, ayant un équipage aussi nombreux, les choses n'étaient pas aussi compliqué. On s'excusait d'un malaise vis à vis du tanguent de l'appareil, si l'on ne vous voyait pas la journée entière, nul ne vous posait de question. Sinon, on faisait taire les plus curieux. On pouvait observer les plus riches, ayant leur propres cabines et les moins aisés, qui se trouvait presque au niveau des cales. Le nouveau continent. Elle avait insister pour s'y rendre, laisser à sa Sire et son époux calme, et puis, pour une première fois depuis deux siècles déjà, elle allait voler de ses propres ailes. Elle tira sur le bout de la casquette de tissu, qu'elle avait vêtu, pour plus de pratique, par discrétion peut être. Tout comme ce lourd manteau qui dissimulait son trésor, qui ne l'avait quitter durant ces décennies, ces siècles. Accoudé à la balustrade de fer forgé, juste situé en ligne directe avec le flanc du bateau, elle regarda l'écume que mouvait l'embarcation, et appuya une main légére sur la garde de l'épée, soupirant de façon nostalgique. Sa Mère devait être quelque part en Europe, surement la reverrait-t-elle, il s'agissait uniquement d'une découverte après tout. Elle ne l'avait quitté durant toutes ces années. Le Nouveau Continent était une nouvelle expérience, une certaine façon de découvrir de nouvelles choses, sans se départir de ses responsabilités. Comme chaque être, chaque personne qui avait désiré venir en ces lieux, pour recommencer une nouvelle vie, existence, séparé de leur anciens souvenirs. Les lieux étaient bondés, des hommes et des femmes débordés tentaient de prendre la plupart des gens qui abondaient en ces lieux, fatigués, malades, épuisés, accablés par les heures et les heures de voyages. Elle détonnait en ces lieux, ses traits finalement figés, comme taillé dans un bloc de glace.

Passant discrètement, donnant un nom parmi d'autres, sa nature lui permit de ne pas attirer l'attention sur elle, se fondant parmi la foule des immigrants, irlandais, anglais, français, italiens... Tant de nationalité, elle ne se sentait aucunement étrangère parmi cette foule. Elle resta à peine 10 ans avant de revenir en Europe auprès de sa Sire.

Prohibition. 1933.

La fête battait son plein, les rires emplissaient les lieux, bondés, fort de la présence d'homme, de femmes en costume distingué, diadème de plume pour ces mesdames, chapeaux pour les messieurs, ainsi que robes et nœuds papillons. Tirant sur le collier de perles blanches qu'elle portait au coup, elle affichait une petite moue ennuyée et s'enfonça dans son fauteuil. Un verre de cocktail à la main, elle fit tourner le breuvage dans son récipient, pour l'apparence, car celui ci était imbuvable pour la demoiselle. Elle rêvait d'un autre liquide pourpre et...
Bonsoir.
Elle se retourna, n'affichant ni sourire ni autre expression au nouveau venu, peut être légére expression dans son regard... qui affichait sa surprise. Sans plus. Elle ne déposa pas le verre, et ne fit aucune attention à cet intrus. Détournant son attention sur l'orchestre qui jouait comme si la dernière heure était arrivé. Les cuivres résonnaient diablement, terriblement dans le bar clandestin, luxueux, classe, original.
Attendez-vous quelqu'un ?
L'homme s’essaya en face d'elle, elle détourna le regard, comme attiré par un bruit ou être invisible, puis regarda fixement l'homme en souriant, et en haussant délicatement un de ses fins sourcils. Autour d'eux, les gens vaquaient toujours à leur occupation débridés, et elle était la seule ici, alors il ne s'adressait aucunement à une autre personne.
Je n'ai personne ici.
Alors cela ne vous dérangera pas que je... questionna-t-il en indiquant la chaise.
Elle haussa légèrement les épaules, reportant son attention sur le tumulte, ils semblaient se trouver dans une bulle de silence, un petit coin à part.
Aucunement votre majesté... répondit-elle, un léger sourire en coin.

C'est totalement par hasard qu'elle se trouva au service de la Camarilla, pendant quelques années, avant de retourner chez elle.

Prague. 2012.

Assise à la terrasse d'un petit café, elle observa attentivement les allers et venus des passants. Nul consommation pour la vampire, quoiqu'il aurait eut été étonnant que le patron ait prévu des boissons pour de pareils individus nocturnes. Elle glissa une mèche de cheveux derrière son oreilles, attentive à toute allers et venus, et se leva, d'éventuels chasseurs qui pourraient tenter quelque chose... pas cette nuit fort heureusement, elle connaissait chaque rue de cette ville comme sa propre poche, cela faisait après tout soixante ans, soixante ans que la lignée d'Augustin s'était établie en cette ville, et régnait désormais sur Prague.






Dernière édition par Naoko I. Yamato le Ven 17 Aoû - 22:19, édité 51 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naoko I. Yamato
If you like the evil you're a friend of mine


PSEUDO : Mojo
MESSAGES : 27
COPYRIGHT : Battery fox
AVATAR : Zhang Ziyi

JUKEBOX : The Killers - Joyride
JOB : Mannequin (Et garde du corps pour ma Sire)
APPARTENANCE : Lignée d'Augustin l'Ancien
CAPACITES : Présence & Thamaturgie Niv. 2
MOOD : Froide

WHITE SPARROWS  _
MessageSujet: Re: WHITE SPARROWS    WHITE SPARROWS  EmptyDim 12 Aoû - 14:31

Test Rp


L'invitation avait été concise, rédigé à la main sur un carton, signée seulement par les initiales de celui qui l'avait émise. Elle l'avait reçu de la main d'un serviteur tremblant, impressionnée, par la stature de la vampire, et qui s'était éclipsé dés qu'elle l'avait eu en main. Et la voilà, elle était actuellement en direction de la bâtisse, vêtu d'un blouson de cuir noir, qui ne faisait que rehausser la pâleur de son teint, discret, elle portait dans son fourreau habituel, l'arme courte qui ne la quittait jamais. Par pure sécurité, en arrivant à l'entrée, un homme lui demanda de déposer la lame, juste là. Farouche, elle s’apprêta à refuser avant de se rappeler où elle se trouvait. Acquiesçant silencieusement, elle déposa, comme si il s'agissait du plus fragile des objet, l'épée sur le meuble de pierre. Le garde se contenta d'un léger asquieçement de tête avant de lui indiquer le petit couloir. Une vieille bâtisse, comme celle qu'appréciait la plupart de ses congénères, on sentait l'histoire en ces murs, surement un moyen de se rapprocher de leur vie de mortel, ce qui arrachait un sourire en coin à la jeune femme. De la part de ces vampires orgueilleux, l'affaire se trouvait quelque peu... amusante. Elle poussa d'un main leste les portes lourdes, surement du chêne ou autre, ces vampires se rattachait désespérément à ces bouts inanimé, peut être par pur orgueil.

- Mademoiselle !

Son regard acéré se posa sur l'individu. Elle le connaissait. En partie, et lui aussi semblait la connaitre. Un membre de la Camarilla. Le dégoût l'envahit en partie. La vampire ? Peut encline à prêter l'oreille aux commérages habituels de ses semblables et pourtant les nouveau nés à la langue bien pendu, en avait déjà à raconter sur le personnage. On disait qu'il s'était mis dans la poche, nombre de ceux qu'il considérait comme de valeur, des vampires respectables, ou moins pour d'autres. Il l'invita cordialement à s'asseoir. De ces hommes sans honneur, Naoko n'avait aucun respect. Absolument aucun. Les pires des pires, et ce qui lui demander...

Elle faillit écarquiller les yeux de surprise, en se sermonnant au dernier moment. Trahir sa lignée ? On aurait pu lui demander de marcher en plein jour que sa réaction n'aurait pas pu être différente. Elle se rendit compte que son dos était tendu, et que ses yeux balayait les alentours pour trouver une faille, elle se repris, et s'enfonça un peu plus dans le fauteuil confortable. Tout autour d'elle n'était que luxe, richesse. Ses mains se refermèrent comme des serres sur les accoudoirs, et elle émit un petit sourire à l'adresse de son hôte. "A boire peut-être ?" Elle secoua négativement la tête, elle n'avait pas soif. Les mots continuaient à se déballer, s'écoulaient de sa bouche, comme un robinet ouvert, un torrent vif. Elle tenta de reporter son attention sur le petit discours, parfaitement enrober de l'individu. Fierté de leur genre, le peu d'importance de la lignée etc... etc... Elle croisa patiemment les jambes, dévisageant l'individu. Elle le vit bien perdre contenance un léger moment, effet satisfaisant qu'elle s'était rendu compte avoir même sur certains vampires plus âgés qu'elle. Mais, il repris son flegme, déroulant plan proposition. C'était simple, il voulait savoir comment était sa lignée, elle répondit froidement de sa prudence habituelle, il voulait qu'elle l'aide aussi. Les yeux brillants, il dit vouloir remettre dans le droit chemin la Camarilla de Prague. Il lui proposait de l'argent, de l'or, des serviteurs etc... la puissance.

- Il y a sans doute quelque chose qui vous fait rêver, mademoiselle.

Son regard se porta sur le sourire avide de l'homme. Elle se pencha légèrement, un air d'intrigante peint sur son visage.

-Eh bien, il y a bien quelque chose.

Il asquieça, le regard triomphant. Il avait réussit. Elle eut à peine le temps de voir l'étincelle de gloire dans ses yeux se transformer en peur que la lame s'enfonça dans le cou de l'individu comme si il s'agissait de beurre chaud, le clouant littéralement contre le fauteuil. Jouant avec un cube de plastique depuis un moment déjà, elle le posa sur le marbre orné d'or, le magnétophone tapa contre la surface dur.

-C'est intéressant, il y a tellement des nôtres qui nie le talent des humains pourtant...

Elle n'aurait qu'à attendre patiemment, surement que ses frères et sœurs viendraient dans quelques minutes seulement pour une fois, elle ne s'était montrer trop impulsive, certes elle avait pris ses directives seul. Mère serait fière d'elle.


Dernière édition par Naoko I. Yamato le Dim 2 Sep - 16:42, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stanislav Blahova
If you like the evil you're a friend of mine


PSEUDO : Arwin
MESSAGES : 130
AGE DU JOUEUR : 27
COPYRIGHT : Swan
AVATAR : Josh Beech

JOB : Etudiant en psycho
APPARTENANCE : Satan
CAPACITES : Illusion dans laquelle il peu enfermer un mortel afin de le rendre fou. Il peut également dévorer l'esprit d'un humain, se plonger dedans et le grignoter jusqu'à ce qu'il devienne un vrai légume.
MOOD : Déchiré en deux

NIGHTSIDE
INVENTAIRE:
CARNET DE RELATION:
WHITE SPARROWS  _
MessageSujet: Re: WHITE SPARROWS    WHITE SPARROWS  EmptyDim 12 Aoû - 16:26

Bienvenue la miss ^^
Bonne chance pour la suite de ta fiche :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inside-clouds.forumactif.com
Suzanne T. de Vaujours
Administratrice ~ Ange Gardien ~


PSEUDO : Calli & Tumblr
MESSAGES : 1894
AGE DU JOUEUR : 34
COPYRIGHT : Calli
AVATAR : Scarlett Johansson

JUKEBOX : les 4 saisons de Vivaldi
JOB : propriétaire du Victorian's Creation
APPARTENANCE : Lignée d'Augustin l'Ancien
CAPACITES : Domination et Présence
MOOD : amoureuse

NIGHTSIDE
INVENTAIRE:
CARNET DE RELATION:
WHITE SPARROWS  _
MessageSujet: Re: WHITE SPARROWS    WHITE SPARROWS  EmptyDim 12 Aoû - 18:19

Suzanne T. de Vaujours a écrit:
Bienvenue ma chère fille adorée :)

Si tu as des questions, je suis là :)
Bon courage avec ta fiche ^^

Biz

Voilà ma poucinette, tu as un post en plus pour ta fiche Wink


WHITE SPARROWS  Tumblr_lz00xdhrOv1qdqpsh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rideordie.forum-canada.net/
Antanasia Vladescu
Modératrice


PSEUDO : Azra
MESSAGES : 255
AGE DU JOUEUR : 29
COPYRIGHT : Azra pour l'ava, tumblr pour les gifs
AVATAR : Katharine McPhee

JUKEBOX : Touch Me — Katharine McPhee
JOB : Serveuse au Blue Night
APPARTENANCE : Mage
CAPACITES : Manipulation de la terre, vision des esprits
MOOD : Amnésique ^^'

NIGHTSIDE
INVENTAIRE:
CARNET DE RELATION:
WHITE SPARROWS  _
MessageSujet: Re: WHITE SPARROWS    WHITE SPARROWS  EmptyDim 12 Aoû - 18:23

Ravie de voir que tu restes parmi nous Smile
Re-Bienvenue ^^


Shake It Out
And it's hard to dance with a devil on your back. So shake him out. And I'm damned if I do and I'm damned if I don't. So here's to drinks in the dark, at the end of my rope. And I'm ready to suffer and I'm ready to hope. It's a shot in the dark aimed right at my throat. 'Cause looking for heaven, for the devil in me. But what the hell, I'm gonna let it happen to me. © Smash'


Ceux qui la connaissaient par le passé l'appellent Lutesia Codrescu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ludovic De Vaujours
If you like the evil you're a friend of mine


PSEUDO : Bribri
MESSAGES : 1917
COPYRIGHT : Av' & Sign' : Ich
AVATAR : Paul Walker

JUKEBOX : Blood Theme -- Daniel Licht
JOB : Photographe au Victorian's Creation
CAPACITES : Domination & Aliénation Niveau 2
MOOD : Épris

NIGHTSIDE
INVENTAIRE:
CARNET DE RELATION:
WHITE SPARROWS  _
MessageSujet: Re: WHITE SPARROWS    WHITE SPARROWS  EmptyDim 12 Aoû - 21:06

Bienvenue à toi grande soeur donc ^^

bon courage pour ta fiche.


WHITE SPARROWS  Lud_ba10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suzanne T. de Vaujours
Administratrice ~ Ange Gardien ~


PSEUDO : Calli & Tumblr
MESSAGES : 1894
AGE DU JOUEUR : 34
COPYRIGHT : Calli
AVATAR : Scarlett Johansson

JUKEBOX : les 4 saisons de Vivaldi
JOB : propriétaire du Victorian's Creation
APPARTENANCE : Lignée d'Augustin l'Ancien
CAPACITES : Domination et Présence
MOOD : amoureuse

NIGHTSIDE
INVENTAIRE:
CARNET DE RELATION:
WHITE SPARROWS  _
MessageSujet: Re: WHITE SPARROWS    WHITE SPARROWS  EmptyLun 13 Aoû - 14:44

Pour le moment, ce que j'ai lu me plait beaucoup...

J'attends ton histoire au complet pour la lire :)


WHITE SPARROWS  Tumblr_lz00xdhrOv1qdqpsh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rideordie.forum-canada.net/
Roman D. Wheland
MODO ▬ BREAKING BONES, BREAKING LIFE.


PSEUDO : SWAN
MESSAGES : 307
COPYRIGHT : SWAN et TUMBLR
AVATAR : I. SOMERHALDER

JOB : Responsable du trafic des poches de sang. Il s'occupe de masquer tous les crimes des vampires.
APPARTENANCE : PRIMOGENE DE LA CAMARILLA
CAPACITES : Obténébration N.2 et Domination N.2.
MOOD : Créative ...

NIGHTSIDE
INVENTAIRE:
CARNET DE RELATION:
WHITE SPARROWS  _
MessageSujet: Re: WHITE SPARROWS    WHITE SPARROWS  EmptyMar 14 Aoû - 7:08

Oh l'avatar ... Mon actrice asiatique préférée. O.O Puis ta signa quoi, ce film .... :wooh:
Bienvenue parmis nous et bonne chance pour ta fiche !



❝ BAUDELAIRE → « Les sanglots des martyrs et des suppliciés Sont une symphonie enivrante sans doute, Puisque, malgré le sang que leur volupté coûte, Les cieux ne s’en sont point encore rassasiés ! »

Couleur Roman : #B09F91WHITE SPARROWS  Viewer.php?id=593094Illuromanbyswan


Dernière édition par Roman D. Wheland le Dim 19 Aoû - 17:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naoko I. Yamato
If you like the evil you're a friend of mine


PSEUDO : Mojo
MESSAGES : 27
COPYRIGHT : Battery fox
AVATAR : Zhang Ziyi

JUKEBOX : The Killers - Joyride
JOB : Mannequin (Et garde du corps pour ma Sire)
APPARTENANCE : Lignée d'Augustin l'Ancien
CAPACITES : Présence & Thamaturgie Niv. 2
MOOD : Froide

WHITE SPARROWS  _
MessageSujet: Re: WHITE SPARROWS    WHITE SPARROWS  EmptyMar 14 Aoû - 13:01

Suzanne : Merciiii. :ilove: (Je te servirait avec honnêteté et bravoure chère mére. :superman: ) Le début te plait ? C'est génial ! j'étais un peu en train d’hérité à le refaire, là tu m'as vraiment rassuré. :3

Stanislav : Ouiiiz :superman: L'une des premières personnes qui vient me souhaiter la bienvenue est un démon. :ghost: Merci beaucoup à toi !

Anastasia : Eh bien, je ne pouvais pas résister et c'est grâce à Suzanne mais aussi à vous tous, vous êtes si aimable et gentils, je ne voulais pas partir de sitôt. petit coeur

Ludovic : Merci beaucoup à toi, Petit frère. Cool

Roman : Je te remercie aussi, cher vampire. :roah: Je ne pouvais pas résister, c'est aussi mon actrice asiatique préférée, (Quelqu'un qui est aussi fan ! :yeh: ) et je trouvais que ce rôle pouvait lui convenir et surtout après être tombé sur ces gifs... ces gifs ! :wah:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suzanne T. de Vaujours
Administratrice ~ Ange Gardien ~


PSEUDO : Calli & Tumblr
MESSAGES : 1894
AGE DU JOUEUR : 34
COPYRIGHT : Calli
AVATAR : Scarlett Johansson

JUKEBOX : les 4 saisons de Vivaldi
JOB : propriétaire du Victorian's Creation
APPARTENANCE : Lignée d'Augustin l'Ancien
CAPACITES : Domination et Présence
MOOD : amoureuse

NIGHTSIDE
INVENTAIRE:
CARNET DE RELATION:
WHITE SPARROWS  _
MessageSujet: Re: WHITE SPARROWS    WHITE SPARROWS  EmptyMar 14 Aoû - 18:11

je t'en prie, tu as bien cerné Naoko, c'est super et c'est agréable de te lire (et je veux toujours mon Rp miss :))


WHITE SPARROWS  Tumblr_lz00xdhrOv1qdqpsh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rideordie.forum-canada.net/
Stanislav Blahova
If you like the evil you're a friend of mine


PSEUDO : Arwin
MESSAGES : 130
AGE DU JOUEUR : 27
COPYRIGHT : Swan
AVATAR : Josh Beech

JOB : Etudiant en psycho
APPARTENANCE : Satan
CAPACITES : Illusion dans laquelle il peu enfermer un mortel afin de le rendre fou. Il peut également dévorer l'esprit d'un humain, se plonger dedans et le grignoter jusqu'à ce qu'il devienne un vrai légume.
MOOD : Déchiré en deux

NIGHTSIDE
INVENTAIRE:
CARNET DE RELATION:
WHITE SPARROWS  _
MessageSujet: Re: WHITE SPARROWS    WHITE SPARROWS  EmptyMer 15 Aoû - 15:26

xD Mais content que cela te plaise très chère :class:
J'adoooore Zhang Ziyi :kyaaa:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inside-clouds.forumactif.com
Naoko I. Yamato
If you like the evil you're a friend of mine


PSEUDO : Mojo
MESSAGES : 27
COPYRIGHT : Battery fox
AVATAR : Zhang Ziyi

JUKEBOX : The Killers - Joyride
JOB : Mannequin (Et garde du corps pour ma Sire)
APPARTENANCE : Lignée d'Augustin l'Ancien
CAPACITES : Présence & Thamaturgie Niv. 2
MOOD : Froide

WHITE SPARROWS  _
MessageSujet: Re: WHITE SPARROWS    WHITE SPARROWS  EmptyVen 17 Aoû - 22:34

Suzanne : Merci beaucoup. petit coeur

Stanislav: Les démons c'est cool, nan ? Cool

Voilà, j'ai fini ma fiche, juste à voir pour la seconde discipline sinon c'est bon. :yeh:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suzanne T. de Vaujours
Administratrice ~ Ange Gardien ~


PSEUDO : Calli & Tumblr
MESSAGES : 1894
AGE DU JOUEUR : 34
COPYRIGHT : Calli
AVATAR : Scarlett Johansson

JUKEBOX : les 4 saisons de Vivaldi
JOB : propriétaire du Victorian's Creation
APPARTENANCE : Lignée d'Augustin l'Ancien
CAPACITES : Domination et Présence
MOOD : amoureuse

NIGHTSIDE
INVENTAIRE:
CARNET DE RELATION:
WHITE SPARROWS  _
MessageSujet: Re: WHITE SPARROWS    WHITE SPARROWS  EmptyDim 19 Aoû - 15:53

Totalement finie?
Précise le niveau de maitrise de ton second don ^^

Et après je relis tout et je te file un test Rp ma chère fille Wink


WHITE SPARROWS  Tumblr_lz00xdhrOv1qdqpsh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rideordie.forum-canada.net/
Wolfgang S. MacLachlan
ADMINHE IS A SCARY WEREWOLF. RUN FOR YOUR LIFE.


PSEUDO : Eden Memories
MESSAGES : 1626
AGE DU JOUEUR : 31
COPYRIGHT : Eden Memories; tumblr
AVATAR : Ian Somerhalder

JOB : Chasseur pour l'Enclave, assistant dans une pompe funèbre
APPARTENANCE : Enclave
CAPACITES : Pyrokinésie, force surhumaine, guérison plus rapide, rapidité surhumaine, manipulation des runes, rêves prémonitoires
MOOD : Servez moi à boire ou je bute tout ce qui bouge!

NIGHTSIDE
INVENTAIRE:
CARNET DE RELATION:
WHITE SPARROWS  _
MessageSujet: Re: WHITE SPARROWS    WHITE SPARROWS  EmptyJeu 23 Aoû - 8:56

Bienvenue parmi nous I love you
Très jolie fiche, je l'es survolé seulement mais ça donne envie!
Pour information Suzanne est absente pour quelques jours, elle finira de valider ta fiche à son retour.



Grâces sataniques
❝ Disease spreading death, Entire population dies, Dead before you're born, Massive suicide. Vicious game of fear, it's all extermination now, poison in your veins. Global genocide. Slaughter Governs law, the apocalypse begins. Pain become the norm, seeking homicide. Beware the coming storm. That starts illuminating fires. God is laughing hard.Man has gone insane. World painted blood, No sanctuary.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nightside.forumactif.com
Lana Invanova
Administratrice ~ Ange Gardien ~


PSEUDO : Nat'
MESSAGES : 788
AGE DU JOUEUR : 34
COPYRIGHT : Calli & Tumblr
AVATAR : Diane kruger

JOB : cheffe de la Mafia russe
APPARTENANCE : Ma meute
CAPACITES : Lycanthropie et Elodoth
MOOD : arriviste et instable

NIGHTSIDE
INVENTAIRE:
CARNET DE RELATION:
WHITE SPARROWS  _
MessageSujet: Re: WHITE SPARROWS    WHITE SPARROWS  EmptyVen 24 Aoû - 17:41

Je suis revenue, j'attends qu'elle modifie un détail Wink


WHITE SPARROWS  Tumblr_m6522vMcOG1ql9rca
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naoko I. Yamato
If you like the evil you're a friend of mine


PSEUDO : Mojo
MESSAGES : 27
COPYRIGHT : Battery fox
AVATAR : Zhang Ziyi

JUKEBOX : The Killers - Joyride
JOB : Mannequin (Et garde du corps pour ma Sire)
APPARTENANCE : Lignée d'Augustin l'Ancien
CAPACITES : Présence & Thamaturgie Niv. 2
MOOD : Froide

WHITE SPARROWS  _
MessageSujet: Re: WHITE SPARROWS    WHITE SPARROWS  EmptyLun 27 Aoû - 12:07

Wolfang : Merci beaucoup. :roah:

Je suis prête pour le test rp. :ilove:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suzanne T. de Vaujours
Administratrice ~ Ange Gardien ~


PSEUDO : Calli & Tumblr
MESSAGES : 1894
AGE DU JOUEUR : 34
COPYRIGHT : Calli
AVATAR : Scarlett Johansson

JUKEBOX : les 4 saisons de Vivaldi
JOB : propriétaire du Victorian's Creation
APPARTENANCE : Lignée d'Augustin l'Ancien
CAPACITES : Domination et Présence
MOOD : amoureuse

NIGHTSIDE
INVENTAIRE:
CARNET DE RELATION:
WHITE SPARROWS  _
MessageSujet: Re: WHITE SPARROWS    WHITE SPARROWS  EmptyLun 27 Aoû - 14:30

J'aime beaucoup ta fiche :)

Test RP

Tu as été convoqué par un Conseiller de la Carmilla. Ce dernier, réputé pour ne pas être des plus fidèle à Hadrian (le Prince), désire louer tes services. Il veut en savoir plus sur ta lignée et est près à te payer, voire t'offrir un rang important si tu accepte de trahir ta Sire et ta lignée.... Son but semble d'utiliser tes dons pour évincer le Prince et prendre sa place.

Libre à toi de choisir le moment et le lieu où se déroulera ce rp. Etant un test, il n'aura aucune incidence sur le Rôle Play par la suite. (sauf si tu choisis d'en tenir compte) Bon courage.

Si ça ne t'inspire pas, je peux en trouver un autre ^^


WHITE SPARROWS  Tumblr_lz00xdhrOv1qdqpsh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rideordie.forum-canada.net/
Suzanne T. de Vaujours
Administratrice ~ Ange Gardien ~


PSEUDO : Calli & Tumblr
MESSAGES : 1894
AGE DU JOUEUR : 34
COPYRIGHT : Calli
AVATAR : Scarlett Johansson

JUKEBOX : les 4 saisons de Vivaldi
JOB : propriétaire du Victorian's Creation
APPARTENANCE : Lignée d'Augustin l'Ancien
CAPACITES : Domination et Présence
MOOD : amoureuse

NIGHTSIDE
INVENTAIRE:
CARNET DE RELATION:
WHITE SPARROWS  _
MessageSujet: Re: WHITE SPARROWS    WHITE SPARROWS  EmptyVen 31 Aoû - 17:18

Petit rappel ?
Un problème avec le test Rp?


WHITE SPARROWS  Tumblr_lz00xdhrOv1qdqpsh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rideordie.forum-canada.net/
Naoko I. Yamato
If you like the evil you're a friend of mine


PSEUDO : Mojo
MESSAGES : 27
COPYRIGHT : Battery fox
AVATAR : Zhang Ziyi

JUKEBOX : The Killers - Joyride
JOB : Mannequin (Et garde du corps pour ma Sire)
APPARTENANCE : Lignée d'Augustin l'Ancien
CAPACITES : Présence & Thamaturgie Niv. 2
MOOD : Froide

WHITE SPARROWS  _
MessageSujet: Re: WHITE SPARROWS    WHITE SPARROWS  EmptyDim 2 Sep - 16:17

Nope pas de problème, le test rp est parfait, je m'y attaque tout de suite. :yeh:

EDIT : Fait. :ilove:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleanore A. Warwick
Administratrice ~ Ange Gardien ~


PSEUDO : Calli
MESSAGES : 1164
AGE DU JOUEUR : 34
COPYRIGHT : Eden memories & tumblr
AVATAR : LEIGHTON MEESTER

JOB : Sénéchal
APPARTENANCE : Clan du Prince
CAPACITES : Domination & Chimérie
MOOD : séductrice et joueuse

NIGHTSIDE
INVENTAIRE:
CARNET DE RELATION:
WHITE SPARROWS  _
MessageSujet: Re: WHITE SPARROWS    WHITE SPARROWS  EmptyDim 2 Sep - 17:42

j'ai adoré ta fiche, ta manière d'écrire est envoutante je trouve ^^

Tu es validé!

Je te conseille d'aller du côté du bottin des avatars pour bloquer la célébrité définitivement. Ensuite, si tu n'as pas déjà rempli ton profil, je te conseille de le faire ainsi que de remplir la feuille de personnage. Maintenant que tout est bon, va vite faire ta fiche de relation, n'hésite pas à demander des liens à tout le monde ou presque. N'oublie pas d'aller voir la liste des métier et de demander un emploi, ainsi qu'un logement. Tu peux aussi te rendre au Fil d'Argent afin d'appartenir à une communauté. Mieux encore, tu peux aussi faire un tour du côté des Postes Vacants afin de te trouver une place au sein des organisations régissant notre univers. Et pour finir, les rps! Le mieux est d'aller créer ton sujet pour répertorirer tes rps, et en profiter pour en demander aux autres. Cependant si tu as du mal à trouver un partenaire de rp, n'hésite pas à demande de l'aide à l'équipe.



I'm trusty and sexy

WHITE SPARROWS  Tumblr_li2sp6skRi1qaa163o1_500
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



WHITE SPARROWS  _
MessageSujet: Re: WHITE SPARROWS    WHITE SPARROWS  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

WHITE SPARROWS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
In the Nightside Eclipse :: CHAPTER ONE :: World Painted Blood :: Fiches validées-