AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 CTRL + V

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage

Invité
Invité



MessageSujet: Re: CTRL + V   Lun 4 Juil - 18:34

Code:
[IMG]http://illiweb.com/fa/pbucket.gif[/IMG]

Gif pour ma signature.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: CTRL + V   Lun 4 Juil - 19:06

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administratrice ~ Ange Gardien ~


PSEUDO : Ennos'
MESSAGES : 2403
AGE DU JOUEUR : 32
COPYRIGHT : Eden Memories &Tumblr
AVATAR : Ashley Greene


NIGHTSIDE
INVENTAIRE:
CARNET DE RELATION:
MessageSujet: Re: CTRL + V   Lun 4 Juil - 19:18

Citation :
http://i40.servimg.com/u/f40/11/00/48/28/james_10.png

image fiche liens, icones faite by me :)

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rideordie.forum-canada.net/

Invité
Invité



MessageSujet: Re: CTRL + V   Lun 4 Juil - 19:45

Code:
</blockquote>

Un code pour mon Rp. x)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administratrice ~ Ange Gardien ~


PSEUDO : Ennos'
MESSAGES : 2403
AGE DU JOUEUR : 32
COPYRIGHT : Eden Memories &Tumblr
AVATAR : Ashley Greene


NIGHTSIDE
INVENTAIRE:
CARNET DE RELATION:
MessageSujet: Re: CTRL + V   Lun 4 Juil - 19:49

Citation :
Kyle C. Hogan
feat James Mcavoy
Dépendance amicale
Il y a des relations qui tiennent plus de la dépendance que de l’amitié franche, mais qui restent malgré tout marquée par le ressentiment aussi. Mais ava ne repousse jamais quelqu’un. Kyle et elle c’est tout rose et tout noir, c’est ami mais taché par le côté trop matérialiste de la jeune femme. Pourtant, même après lui avoir fait des reproches, il revient parce qu’il est devenu dépendant de la sérénité qu’elle lui offre spontanément.
Ava la rencontrait dans le garage où il travaille, un jour où sa voiture l’avait lâchement trahie. Elle avait donc débarqué avec son tailleur chanel, ses hauts talons toute perdue… C’est lui qui avait été son mécanicien cette fois-là. Et il n’avait pas été insensible au climat serein qui l’avait envahi et entouré en sa présence. Tout comme elle avait sentie son trouble, et l’avait vaguement chassé en frôlant sa main tout en le remerciant. Et ils s’étaient revu plus d’une fois, la voiture d’Ava étant plus que capricieuse. Finalement, ils se sont lié d’amitié et vu à l’extérieur. Seulement ce n’est pas si simple entre eux.
Kyle reproche souvent à Ava son côté de petite fille riche et gâtée, et superficiel. Elle l’agace, lui rappelant sa famille et il lui dit carrément ce qui parfois même à des situations causasses. Il la lâche et s’en va, mais invariablement revient, quand ce n’est pas elle qui va vers lui cherchant une compagnie simple et amicale, et non féminine. Et ava ne le repousse pas, sachant qu’il aime le clame et la sérénité qu’elle lui apporte. Ils sont mais, même si parfois ça dérape entre eux, mais ils s’apprécient et peuvent passer de bons moments ensembles.

oh un lien!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rideordie.forum-canada.net/

Invité
Invité



MessageSujet: Re: CTRL + V   Mer 6 Juil - 14:06

Citation :
Nasnia a l’habitude de se battre contre les monstres, Lamberti l’a élevée dans ce but, et elle a toujours accepté cet état de fait. Elle en est une, elle aussi, elle le sait, elle le comprend, elle l’assume, même si elle se déteste. Elle a offert sa vie à Dieu, elle a voué son existence à purger chaque rue de ce vaste monde, et si l’Italie est fuie des vampires et de ce genre de bêtes, c’est qu’il y a une raison. Elle n’est bien entendu pas la seule envoyée par le Vatican, mais elle est l’une des meilleurs, elle a un avantage sur les autres, elle anticipe plus facilement ce que recherchent ces êtres infectes. Elle en est un. Les lunettes remises sur son nez, elle se détend. Elle prend son briquet, un tout bête qu’elle a acheté le soir d’avant après avoir usé le sien et ouvre le haut de sa canne. Un liquide inflammable en sort, elle en coule quelque peu sur le vampire et laisse tomber le briquet dessus. La bête s’enflamme, elle retourne à sa poussière originelle. Rapide, efficace, elle n’aime pas laisser des cadavres, elle n’aime pas qu’on puisse la suivre, avoir des preuves, faire disparaître les corps c’est comme si elle ne tuait que des songes, ces petites ombres noires qui se cachent sous le lit des enfants. Elle va s’éloigner, mais la jeune fille qu’elle vient de sauver la retient. « Si cela implique de ne plus pouvoir sortir ses poubelles... ». Une blague. Nasnia n’est pas réceptive à l’humour en règle générale, et rien ne change ici. On n’a jamais plaisanté avec elle, Lamberti a essayé, une fois, et elle l’a regardé avec ses grands yeux oranges et verts, ses yeux de monstre, elle a cligné des paupières, et le sourire du prêtre s’est effacé. Il a soupiré, et a simplement changé de sujet. « Mais, je n'oublierais pas... » Elle ne veut pas qu’elle oublie le monstre, elle veut qu’elle l’oublie, elle, cette femme qui lui a sauvé la vie. Elle ne veut pas survivre dans l’esprit des gens, elle ne le mérite pas. « Oublier n'est pas une solution, oublier, c'est refuser d'accepter la vérité. Ca, je l'ai suffisamment fait. ». Nasnia baisse ses yeux sur les mains écorchées, sur le sang qui coule, sur les morceaux de pansement qu’elle voit transparaître. De toute évidence, cette jeune fille s’éveille à peine. Cette révélation gachera sans aucuns doutes sa vie, elle lui volera son insouciance, c’est malheureux. La tueuse du Vatican n’aime pas voir cela, elle a l’impression de revivre l’histoire de sa vie, encore et encore. Pourtant elle ne bouge toujours pas, en bonne chrétienne, elle écoute la jeune femme qui doit avoir presque son âge, peut-être un peu moins. Elle a l’impression d’entendre une sorte de confession, et elle se mord la lèvre. Qui est-elle pour s’octroyer les droits d’un prêtre ? Sale monstre qu’elle est…« J'en ai marre de faire ça en ce moment, vous n'êtes pas la première à m'aider, à me sauver la vie. Alors, merci à vous d'avoir été là quand il le fallait. ». Elle attire donc les monstres, apparemment. Peut-être son sang a-t-il une bonne odeur, ou peut-être n’a-t-elle simplement pas de chance. Certaines personnes sont ainsi, ils n’y peuvent rien. Nasnia n’aime pas la tournure que prend la conversation, parce qu’elle vient d’être remerciée, en quelque sorte, et elle se sent mal à l’aise. Elle doit expier cette étincelle de joie qu’elle vient de ressentir, c’est mal, diablement mal. « Vous savez ce qui me rendrais vraiment service ? En apprendre davantage sur eux, comme ça, la prochaine fois, j'aurais peut-être plus de chance ... ». Doit-elle se changer en professeur ? Elle n’est pas certaine d’en être capable. Elle observe la jeune fille, de bas en haut. Et si quelques heures de son temps permettait à cette enfant de vivre en étant heureuse, de vivre plus longtemps ? Et si elle la sauvait sur le long terme, en lui expliquant ce qu’étaient tous ces monstres dans le noir, en le lui expliquant clairement, en l’armant du savoir salvateur ? « Et puis, en bonne serveuse, j'ai tout ce qu'il faut dans mes placards ! ». Elle hésite, et cette phrase ne l’aide pas. Nasnia ne boit pas d’alcool, ne prend pas de drogue, se nourrit à peine. Tous ces plaisirs, ou péchés à voir, de la vie, elle les évite. Elle sait que pour les gens normaux, il n’y a rien de grave à avaler une bouteille de whisky mais pour elle, le geste pourrait être fatal. Elle va décliner l’invitation, mais quelque chose dans le regard de cette victime potentielle l’en empêche. Ses yeux crient au secours, et Nasnia a une trop bonne âme –même si elle dit le contraire- que pour refuser. « Je ne bois pas d’alcool. » dit-elle, si bas que cela ressemble à un murmure. « Mais vous renseigner ne me dérange pas. Cela vous sauvera peut-être la vie, et alors j’aurais fais mon devoir. » Je vais sauver une personne, je vais la sauver mieux que d’habitude, êtes-Vous fier de moi, Seigneur ? songe-t-elle en refermant le pommeau de sa canne pour s’appuyer dessus. Elle n’est pas sociale, elle n’a jamais réellement côtoyé des gens, en dehors de monseigneur Lamberti, elle ignore comment on doit commencer une conversation, et elle n’est pas sure de vouloir apprendre. Et si cela lui plaisait ? Et si elle commençait à apprécier la jeune femme ? Elle n’avait pas le droit de se détourner de son objectif, d’avoir des amis, non, c’était un monstre, elle ne valait pas mieux qu’un vampire, c’était elle aussi une créature de Lucifer, sauf qu’elle avait trahi son père et s’était vouée au service d’un nouveau. « Ce que je ne comprends pas, c’est pourquoi…Vous êtes sortie, si vous savez ce qui se cache dehors. Vouliez-vous mourir ? Dieu punit le suicide, et ceci en est une forme… » Elle hache un peu ses mots, son accent italien ne l’aide pas vraiment à parler correctement la langue de Prague, pas clairement en tous cas, même si elle fait de son mieux. Son malaise est grandissant, alors qu’elle est entraînée hors de la ruelle. La jeune fille semble décidée à l’emmener dans son appartement, pour parler. Elle ferme les yeux, derrière ses lunettes noires. Je n’aurais jamais du accepter, pardonnez moi… Elle sent que cette expérience sera troublante, elle pour qui la vie se résume à la chasse et à l’absolution du plaisir qu’elle y prend. Voilà qu’elle…Discute, avec une personne normale, une personne qu’elle a aidé, et qui l’a remerciée…

Réponse à Amber!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administratrice ~ Ange Gardien ~


PSEUDO : Ennos'
MESSAGES : 2403
AGE DU JOUEUR : 32
COPYRIGHT : Eden Memories &Tumblr
AVATAR : Ashley Greene


NIGHTSIDE
INVENTAIRE:
CARNET DE RELATION:
MessageSujet: Re: CTRL + V   Mer 6 Juil - 16:42

Citation :
La maison de cire -> trop nul Y_Y

La mémoire de nos pères -> émouvant et prenant, j'en avais les larmes aux yeux ... pourtant je suis tout sauf film de guerre, mais celui-là il est bien fait et très sensible, il offre une vision peu commune.

ça quand on poste le même en flood sur 2 forum....


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rideordie.forum-canada.net/

Invité
Invité



MessageSujet: Re: CTRL + V   Jeu 7 Juil - 12:35

Citation :
http://spn-world.forumactif.org/t1376-aden-j-anderson-feat-orlando-bloom-hunter-reserve

Parce que Ariel me montre comment elle a corrompu l'incorruptible Razz
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administratrice ~ Ange Gardien ~


PSEUDO : Ennos'
MESSAGES : 2403
AGE DU JOUEUR : 32
COPYRIGHT : Eden Memories &Tumblr
AVATAR : Ashley Greene


NIGHTSIDE
INVENTAIRE:
CARNET DE RELATION:
MessageSujet: Re: CTRL + V   Jeu 7 Juil - 12:37

Citation :
http://spn-world.forumactif.org/t999-strange-night-pv-brian-s-and-sam-w

nostalgie, je relis mes vieux toto

rho je te jure que c'était involontaire XD


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rideordie.forum-canada.net/

Invité
Invité



MessageSujet: Re: CTRL + V   Ven 8 Juil - 8:30

Derrière mon CTRL+V il y a...
Rien du tout x)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administratrice ~ Ange Gardien ~


PSEUDO : Ennos'
MESSAGES : 2403
AGE DU JOUEUR : 32
COPYRIGHT : Eden Memories &Tumblr
AVATAR : Ashley Greene


NIGHTSIDE
INVENTAIRE:
CARNET DE RELATION:
MessageSujet: Re: CTRL + V   Ven 8 Juil - 8:39

Spoiler:
 

hum hum fic ....


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rideordie.forum-canada.net/

Invité
Invité



MessageSujet: Re: CTRL + V   Sam 9 Juil - 6:46

Code:
#8C5935

Code couleur signature.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administratrice ~ Ange Gardien ~


PSEUDO : Calli & Tumblr
MESSAGES : 1894
AGE DU JOUEUR : 32
COPYRIGHT : Calli
AVATAR : Scarlett Johansson

JUKEBOX : les 4 saisons de Vivaldi
JOB : propriétaire du Victorian's Creation
APPARTENANCE : Lignée d'Augustin l'Ancien
CAPACITES : Domination et Présence
MOOD : amoureuse

NIGHTSIDE
INVENTAIRE:
CARNET DE RELATION:
MessageSujet: Re: CTRL + V   Sam 9 Juil - 9:01

Citation :
La dureté du quotidien est-elle vindicative de l'habitude que l'on en prend, sans parvenir à en changer les choses ? Parler d'habitude simule un quotidien que l'on suit sans grande conviction, un mode de vie, une façon de marcher de telle façon et non d'une autre qui au final finit par nous convenir à défaut d'autre chose, qui nous suffit à elle-même. Cette valeur de contrôle sur sa vie dont il a tant besoin pour éviter de penser qu'en réalité, il n'a rien décidé, que ça lui est tombé dessus sans prévenir. Cette notion de choix, de repères, de causalité est bien plus acceptable que de penser n'être qu'un pion dans un labyrinthe géant dont on ignore la sortie. Se sentir sous emprise est chose détestable. Le produit d'un effet, l'objet d'une concrétisation obscure d'un tel autre dont on ne comprend pas la finalité malgré nos vains efforts pour s'en approcher. La responsabilité était valeur d'ancrage chez Brian, qu'elle soit bonne ou mauvaise, juste ou injuste, justifiée ou illégitime, elle lui permettait de se resituer dans le temps et de savoir vers où regarder le jour d'après bien qu'il avait bien trop tendance à avoir le regard par dessus son épaule et qu'il faisait plutôt un pas en avant et trois en arrière. Mais de la sorte, il pouvait pallier à cet accablement qui l'insupportait. Il pouvait continuer d'envisager de se sortir des situations les plus délicates et de croire encore à une fin telle qu'il l'entendait. Il évitait la focalisation et faisait de l'attente une notion vague non significative. Peut être n'est-ce qu'un leurre ? Une façon de penser sa vie tel qu'il le peut le plus possible pas forcément empreinte de réalité mais néanmoins une vile tentative de survie afin de ne pas se laisser entrainer vers le fond sachant pertinemment qu'il n'a pas non plus la folie de se penser capable de retrouver la lumière qu'il n'a fait que méconnaitre. Parce que le temps passe et qu'on ne l'arrêtera pas, parce qu'on ne peut pas toujours avoir tout ce qu'on désire, parce qu'il reste des souhaits hors norme et démesurés, et surtout parce que la peur se fait toujours aussi violente d'envisager le pire en toutes circonstances pour s'estimer heureux qu'un semblant de stabilité vaque dans son existence. Parce que la vie est loin de nous convenir telle qu'elle est alors qu'elle n'est que le cumul de nos actions et décisions peintes de regrets en son fond et d'imprévus qu'on ne peut effacer. Parce que les rêves n'ont de beau que leur invraisemblance qui en grandeur nature attristent plus qu'enchantent et mystifient. Alors on recherche de la vraisemblance ailleurs. Pas toujours là où il faudrait … On remédie au jour le jour à l'instabilité et à la vésanie de son existence dans l'espoir que du bien en ressorte, même si ce n'est qu'un peu.

Mais il avait conscience que plus le temps se faisait long et moins il acceptait les choses. Il perdait en flexibilité, lui qui aimait tant penser qu'il pouvait tout encaisser. Serait-ce de la fragilité ? Une certaine faiblesse qui ne se fait que plus présente encore ? Ou simplement un ras le bol qui, à l'accumulation, rase toute chance de renouveau ? Non, juste une inclination de sa personnalité qui l'orientait d'une telle façon plutôt que d'une autre, ne recherchant plus l'expérience et son savoir constructif ou pas, sous peu qu'on désire en tirer quelque chose. Une cessation d'activité quelque part … La force, on aime y croire, si on en détient encore ? Difficilement quantifiable. Même ses certitudes n'avaient plus de raison d'être puisqu'au final, il n'avait plus son mot à dire. Il avait beau crier, hurler, maudire ou condamner, il ne se sentait que plus exilé, l'impact si vil qu'autant de tentatives aussi judicieuses soient-elles ne puissent encore en produire. Comment tout cela était-il arrivé ? Comment avait-il pu ne pas en être conscient ? Comment l'insouciance avait-elle pu être si forte sur lui alors qu'il ne se jugeait que plus méfiant ? Les yeux fermés il avait avancé … Il s'était donné une chance comme on attend dire, il avait joué … Il avait perdu. Point barre. Et il ne pouvait faire qu'avec cette défaite écrasante qui pesait sur son être lui renvoyant avec virulence et intensité ô combien il était mauvais joueur. Une question de fierté ? Un problème d'égo ? Si tellement ça ne pouvait être que cela … Il remballerait son arrogance et le tour serait joué. Or, il ne se mouvait plus … Cruel changement … Dégout de reconnaissance, perte d'identité ?

Trainer ce quotidien dans l'espoir qu'il s'estompe un jour … Haïr les sentiments pour la tourmente qu'ils provoquent. Ne plus arriver à se réjouir, ne plus être en mesure de savoir ce que c'est … Il n'avait jamais aussi profondément désiré qu'on vienne l'achever … Quel était donc que cette vie là… Qu'avait-il à y gagner… Il ne rêvait que d'insensibilité et d'impassibilité. De cette extraction qui l'isolerait durablement … Mais il ne pouvait adhérer à de tels rêves de centrisme. Il y avait ce combat à l'extérieur, ces responsabilités, ce devoir … Toutes ces répercutions auxquelles on ne voudrait plus penser mais qui viennent nous culpabiliser inévitablement … Là où l'on se sent poussé à l'action une force externe nous y retient. Mais n'est-ce pas qu'une question de choix ? Aussi égoïste soit-il il n'en demeure pas mieux qu'une décision prise en tout état de cause. On se trouve être le seul décideur de ses actes ? Doit-on trouver cela … rassurant ?
Néanmoins de telles pensées s'étaient trouvées secondées au moment même où il avait aperçu Lisa dans un tel état, salement amochée recroquevillée sur elle-même, assise au pied de ce mur, seule et perdue. S'il y avait bien quelque chose que jamais il ne pourrait supporter, c'est bien de voir souffrir les personnes qui lui sont chères. Bien que les circonstances avaient joué avec eux lors de leur première rencontre, les sentiments qu'il éprouvait pour la jeune femme eux ne provenaient d'aucun ajustements temporels ou d'émotions artificielles. Il l'a considérait comme une personne chère à ses yeux et éprouvait énormément d'affection pour elle. Alors la trouver là en cette soirée était un spectacle insoutenable. Elle semblait si désorientée, si … abandonnée. Il avait conscience de ce qu'elle vivait au quotidien, du moins ce qu'elle avait désiré lui communiquer. Et c'était loin d'être ce qu'il y a de plus gérable. Alors il ne pouvait que resserrer plus fortement son étreinte sur elle pour tenter de l'apaiser quelque peu. Et il doit dire qu'indirectement il en retire les bienfaits d'une telle proximité qu'il bride sans arrêt par prudence pour son entourage. Hors là, il a agit par instinct ne réfléchissant pas durant des plombes à son comportement ni à ses gestes. Renoue t-il avec la spontanéité ? Dans le fond peu importe … son rythme cardiaque ralentit, ses sanglots s'estompent lentement, ses larmes se sèchent … Il n'en demande pas plus. Lisa se recule lentement sans se détacher, simplement accroché son regard qu'il ne dévie pas. Il conçoit son hésitation et la difficulté qu'elle a de poser des mots sur son ressenti, il lui donne le temps qu'elle juge nécessaire, ne souhaitant la brusquer. Et si elle ne peut pas dire, il acceptera sa décision. Mordillant sa lèvre inférieure, elle inspire lentement avant de lui faire part de la suite. Alors c'est comme ça que ça fonctionne, on accable l'humanité d'être telle qu'elle est ? Il s'étonnerait toujours … Lorsqu'elle vint prononcer le nom de ce fils d'enflure qu'est Lucifer, oui, en comparaison Kéran peut être qualifié d'enfant de cœur.

– Oh … Lisa … Lucifer, c'est … Parvint-il à formuler avant de se stopper aussi net. Oui, c'était injuste. Mais il savait que lui dire cela ne l'aiderait pas. Il vient baisser le regard, secouant machinalement la tête apaisant sa révolte avant de relever le regard sur elle, l'enlaçant plus fermement. Restons pas là, il te faut du repos … Viens … Lui dit-il l'attirant contre lui pour lui interdire de contester sa décision. Il ne pouvait la laisser dans un tel état. Croiser son chemin de la sorte et tracer sa route, non … ça lui était infaisable. L'aidant à se relever, passant un bras autour de sa taille, la retenant fermement contre lui, il prit la direction de son hôtel, bien décidé à veiller sur elle le temps qu'il lui serait accordé pour le faire, ne pouvant rester insensible face à sa détresse.

Faisant quelques mètres dans la ruelle, seulement quelques mètres, il fut subitement atteint par ce malaise passager, ce vertige significatif, une diffuse fraction de seconde, suffisante néanmoins toujours aussi imprévisible, mais à présent, bien plus soudaine et incontrôlée que par le passé …

Réposne de Ludo' (alias Brian) sur SPN que je viens de coller en word pour y répondre plus tard ...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rideordie.forum-canada.net/

Invité
Invité



MessageSujet: Re: CTRL + V   Dim 10 Juil - 9:39

Citation :
La jeune femme avait été envoyée à Prague pour chasser de dangereux vampires, pour nettoyer la ville. Elle savait bien que le Pape ai tenté de le lui cacher, que de nombreux chasseurs étaient morts ici. Elle savait qu’il était fort probable que cette mission signe son arrêt de mort, mais elle avait prêté serment devant Dieu et elle se devait de continuer, sans relâche. Elle savait que cette ville abritait de dangereux vampires, elle avait eu affaire à des vampires beaucoup plus vicieux et sauvages que ceux qu’elle chassait en étant jeune, de la cité romaine. Ils étaient plus intelligents, du moins lui semblait-il, plus terrible aussi, et pourtant elle avait déjà éliminé deux princes vampires en Europe, deux êtres stupides qui l’avaient à chaque fois sous-estimée en la voyant, petite fille fragile, prétendument aveugle, ils avaient voulu jouer avec elle, ils avaient perdu. Mais cette femme était différente, elle semble au courrant de tout, et imbue de sa personne, alors…Qui était-elle ? La compagne du prince qui l’avait attaqué quelques jours avant ? Ou quelqu’un au dessus ? Il n’y a que la reine qui soit plus haut, et si c’était elle…Tu serais morte. C’est ce qu’on lui disait, depuis gamine. Plus un vampire est puissant, plus il est vicieux, moins il a de pitié. Elle avait éliminé l’un de ses gardes, elle lui aurait fait payer cet affront de façon directe, sans s’embarrasser d’une mise en scène. Ou alors, elle comptait l’exécuter devant tout le gratin de leur infâme société ? C’était une option. Nasnia ne se laisserait pas faire, elle emporterait un maximum d’entre eux dans la tombe, elle s’en fit le serment. « Absolument pas. Vous pourriez tuer tous les vampires de la ville, je trouverais ça assez amusant. » Sa première théorie tombait à l’eau. Déduisant de façon logique, si cette femme se souciait si peu des siens, soit elle était surpuissante et pensait ne jamais mourir, soit elle était stupide. La tueuse du Vatican essayait de se rappeler l’effet de son pouvoir, l’engourdissement, jamais elle n’avait ressenti une telle puissance. C’est donc par la main d’une reine que vous mettez fin à mon existence ? demanda-t-elle au Ciel, sachant qu’elle n’aurait pas de réponses. Être tuée par la reine des vampires, c’est comme recevoir la piqûre d’une reine des abeilles. Peu importe finalement qui a donné la mort, ça reste un monstre que l’on hait. Ses mains s’enroulèrent autour du cou fin et fragile de la mortelle tueuse et la jeune fille commença à étouffer, l’air se faisait rare dans ses poumons, pourtant elle ne pleurait ni se débattait, au contraire. Elle espérait en finir, secrètement, elle voulait cette mort, elle voulait qu’un vampire parvienne enfin à la tuer quoi qu’elle fasse. Elle se bat pour éradiquer les monstres, mais qui l’éradiquera, elle, lorsque sa mission sera terminée ? « La vérité, c’est que vous êtes ici parce que j’ai envie de m’amuser. » Le cœur de Nasnia battait de plus en plus vite, sa tête pulsait, si elle avait pu y voir quelque chose, sa vision aurait été troublée par un million d’étoiles. Puis d’un coup, la reine s’arrêta. S’amuser, elle venait de dévoiler son but, ses désirs secrets, et le monstre attaché n’avait pas réagis. Elle se revoyait bien des années en arrière, à la merci du Prince d’Italie qu’elle devait chasser de Rome –sa première mission suicide. Elle sentait ses doigts courir le long de sa joue, et elle entendait encore ses paroles : Je vais m’amuser avec toi, petite tueuse. Je vais te faire des choses si horribles que même ton Dieu détournera la tête et t’empêchera d’entrer dans ses Eglises. Je vais te souiller, et tu vas aimer… Il avait enfoncé sa langue dans sa bouche, et Nasnia l’avait mordu avec force, le paralysant. Il ignorait tout d’elle, et, alors qu’il se tordait au sol sous l’effet de son poison, elle avait défait les pauvres cordes censées la retenir et l’avait achevé, sans qu’il n’ait le temps de voir venir. Elle avait brûlé le corps, et s’était échappée. Elle avait téléphoné à Lamberti pour lui indiquer la position de la résidence, qui avait été brûlée avec tous les vampires à l’intérieur, le soir même. Elle avait quinze ans. « Vous êtes une créature tellement intéressante. Je comprends que l’Inquisition vous ai envoyé ici, même si je trouve ça extrêmement stupide. Il faut bien être aussi idiot que ces extrémistes pour envoyer un tel joyau dans la gueule du loup. » Elle ne serrait plus du tout, désormais, et la chasseresse prit une grande inspiration, avait d’expirer. Un joyau ? Non, elle était un monstre, une terreur, une chose infecte qui ne devrait même pas exister. Elle se dégoûtait, par chaque inspiration, par chaque pas, chaque battement de cœur, elle trouvait son existence empoisonnée, comme si elle détruisait la création. Elle tentait au mieux de racheter ce péché aux yeux de Dieu, seul compagnon qu’elle n’eut jamais, en tuant toutes les autres bêtes, un maximum, elle devenait…Une terreur, oui, c’était cela, le monstre des monstres, alors qu’elle n’était pas l’un de ces chasseurs nés, sur lesquels l’Eglise n’ose se prononcer réellement. Pourtant, elle en surpassait plusieurs et en égalait pas mal. Pauvre mortelle, si tu savais dans quoi tes dons vont t’entraîner… « Vous ne sentez pas très bon. » Déclara la vampire après avoir reniflé son cou. Une gifle ? Pas vraiment, Nasnia savait que son odeur dégoûtait les vampires, tant que son sang ne coulait pas, ils ne voulaient pas la mordre comme si elle était avariée. Lorsqu’elle l’avait découvert, elle s’était sentie encore plus miséreuse, puisque même les monstres n’en voulaient pas, puis elle avait pris celui comme un don de Dieu qui la protégeait des convoitises du démon. « Je ne suis pas un joyau, je suis un monstre, et je tue les autres monstres pour racheter mon existence. » déclare l’enfant, comme une leçon bien apprise par cœur, et elle se l’était ancrée dans le crâne avec force de violence. « Je pense que vous êtes une vampire puissante, et comme j’ai rencontré le Prince et que vous l’êtes plus que lui, je pense que vous êtes la reine. Je n’ai encore jamais tué un vampire de votre rang, mais j’ai éliminé deux princes. Je comptais faire pareil avec celui d’ici. » expliqua-t-elle toujours très calme alors qu’une personne entra dans la pièce. Son regard se tourna et se fixa sur le nouveau venu comme si elle le voyait, alors qu’elle ne distinguait même pas une ombre. C’était un ténèbre complet, total, et désagréable, mais elle en avait l’habitude et ne s’en plaignait pas. « Votre existence entache la création de Dieu, je ferais tout pour vous emmener avec moi, lorsque vous aurez assez joué, et que vous mettrez fin à mon existence impie. » Elle parle, elle est calme, elle énonce de simples faits. C’est sans doute idiot, de réagir de la sorte, mais Nasnia est comme ça. La mort, elle n’en a pas peur. La damnation, au fond, non plus puisqu’elle juge la mériter. Rien ne l’effraie, puisque rien ne la rattache dans ce monde en dehors de sa mission. Et elle se termine ce soir. songea-t-elle sans le dire tout haut. La reine des monstres la tuerait, elle en aurait assez de l’entendre parler, elle en aurait assez qu’elle reste calme, qu’elle ne hurle pas assez, Nasnia savait qu’elle ne faisait jamais rien correctement alors pourquoi cela aurait-il changé en torture ? Elle sentait mauvais, et, tant qu’elle ne saignait pas, la femme ne se rendrait pas compte de la méprise ni du fait que du sang froid coulait dans ses veines démoniaques. Le terme joyau, elle ne le digérait toujours pas. Un monstre, simplement un monstre, même parmi les monstres. Cette vampire est folle, comme toutes les reines que cette terre a pu porter. Serais-ce une bonne action que de la tuer ? Sans doute…Elle ne le mérite pas, mais cela sauvera au moins ce monde, qu’elle souille de son pas toxique chaque nuit.

Réponse pour Eden que je viens de poster!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administratrice ~ Ange Gardien ~


PSEUDO : Calli
MESSAGES : 1164
AGE DU JOUEUR : 32
COPYRIGHT : Eden memories & tumblr
AVATAR : LEIGHTON MEESTER

JOB : Sénéchal
APPARTENANCE : Clan du Prince
CAPACITES : Domination & Chimérie
MOOD : séductrice et joueuse

NIGHTSIDE
INVENTAIRE:
CARNET DE RELATION:
MessageSujet: Re: CTRL + V   Mar 12 Juil - 20:28

Citation :
GIFSoup

signature ^^


I'm trusty and sexy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité



MessageSujet: Re: CTRL + V   Mar 12 Juil - 20:34

Citation :
1/ Qu'est-ce qui t'a plu sur le forum la première fois que tu l'as vu?
[ ] Le Contexte, ça t'a intrigué et t'a donné immédiatement envie de jouer.
[ ] L'univers, tu cherchais ce type de forum.
[ ] Le design, CSS, bref l'apparence d'un forum soigné avec un bon niveau RP.
[ ] Autre?

2/ Comment trouves-tu le contexte?
[ ] Trop long, l'histoire est sympa mais ça pourrait être plus court, plus direct.
[ ] Un peu long j'avoue, avec toutes les informations complémentaires y'avait-il besoin de faire aussi long?
[ ] Pas mal, c'est assez intriguant dommage que ça manque d'originalité vu le nombre de forums sur le sujet.
[ ] Vraiment bien, c'est ce qui m'a poussé à m'inscrire.

3/ Concernant le bestiaire et les informations complémentaires, tu trouves ça:
[ ] Trop complexe, tu as mis du temps à tout lire et tout comprendre.
[ ] Un peu fastidieux de tout lire, mais au moins c'est complet.
[ ] Très complet, ça t'a rassuré de pouvoir trouver autant d'informations.
[ ] Parfait, on a toutes les informations nécessaires et on comprend bien l'univers.

4/ Les prédéfinis et scénarios proposés, pour toi c'est:
[ ] Superflu, il y en a trop qui visiblement ne sont pas pris et retiennent des célébrités et postes importants pour rien.
[ ] Inégal, beaucoup de prédef de vampires pour peu d'humains.
[ ] Bien qu'il y en ai, mais personnellement je préfère les personnages inventés.
[ ] Parfait, d'ailleurs j'ai longtemps hésité entre plusieurs prédéfinis.

5/ La fiche de présentation & validation ça a été (ou c'est):
[ ] Un peu trop long, le modèle de fiche est exigeant tu préfères quand c'est laissé totalement libre au membre.
[ ] Pas trop mal, mais les modèles de fiches dans ce genre c'est un peu chiant tu préfères avoir le choix entre un modèle de fiche conventionnel et un sous forme de rp.
[ ] Parfait, on est bien guidé tout en nous laissant une marge de manoeuvre.

6/ L'intégration dans le jeu, pour toi ça a été:
[ ] Pénible, tu t'es senti un peu perdu et tu as eu du mal à faire des marques.
[ ] Un peu long, même si tout le monde est très sympa, tu as eu du mal à te sentir vraiment intégré.
[ ] Pas trop mal, on a les outils pour s'intégrer mais ça t'a pris un peu de temps tout même à avoir des rps.
[ ] Bien, tu t'es tout de suite senti comme un poisson dans l'eau.

7/ Le RP en lui-même c'est:
[ ] Pas très passionnant, tu attends souvent tes réponses longtemps, les intrigues ne sont pas très motivantes, pas assez de jeu.
[ ] Sympa, même si parfois tu attends les réponses à tes rps un peu longtemps.
[ ] Parfait, chacun son rythme, et toi tu t'amuses beaucoup sur le forum, dommage qu'il soit moins actif.

8/ L'équipe du forum, tu la trouves:
[ ] Sympa, mais elle pourrait être plus présente et plus motivée.
[ ] Présente, à l'écoute des joueurs, mais ça pourrait s'améliorer.
[ ] Motivée, très présente, toujours là pour les joueurs, c'est bien de se sentir aussi entouré.

9/ Pourquoi à ton avis le forum est presque mort?
[ ] Il existe tellement de forums du même genre, celui-ci n'a pas su sortir du lot, montrer son originalité.
[ ] L'équipe n'a pas su réagir à temps lorsqu'elle a vu que les membres étaient moins présents.
[ ] Les forums ne durent pas très longtemps, il faut beaucoup d'efforts pour relancer l'attention des joueurs. Et malheureusement ici il n'y en a pas eu assez.
[ ] Tu ne sais pas, tu te poses encore la question.
[ ] Autre: à expliquer.

10/ S'il l'on devait changer un peu le forum, tu préférerais:
[ ] Que le contexte soit changé, pour quelque chose de plus mystérieux et/ou plus original.
[ ] Que l'univers soit simplifié.
[ ] Qu'on supprime les prédéfinis qui prennent des personnalités pour rien.
[ ] Que l'on propose des mini-intrigues, des évents, plus de choses pour un forum plus interactif.
[ ] Autre: donnez vos idées.
[ ] Que le forum reste tel qu'il est.

Un...Questionnaire que j'ai trouvé je sais pas pourquoi je l'ai copié Oo Ah si...Si j'me souviens XD Une sale blague pour Eden...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADMINHE IS A SCARY WEREWOLF. RUN FOR YOUR LIFE.


PSEUDO : Eden Memories
MESSAGES : 1625
AGE DU JOUEUR : 29
COPYRIGHT : Eden Memories; tumblr
AVATAR : Ian Somerhalder

JOB : Chasseur pour l'Enclave, assistant dans une pompe funèbre
APPARTENANCE : Enclave
CAPACITES : Pyrokinésie, force surhumaine, guérison plus rapide, rapidité surhumaine, manipulation des runes, rêves prémonitoires
MOOD : Servez moi à boire ou je bute tout ce qui bouge!

NIGHTSIDE
INVENTAIRE:
CARNET DE RELATION:
MessageSujet: Re: CTRL + V   Dim 24 Juil - 15:01

MDR pas bien de me faire des sales blagues!

Citation :
Odusseia



Grâces sataniques
❝ Disease spreading death, Entire population dies, Dead before you're born, Massive suicide. Vicious game of fear, it's all extermination now, poison in your veins. Global genocide. Slaughter Governs law, the apocalypse begins. Pain become the norm, seeking homicide. Beware the coming storm. That starts illuminating fires. God is laughing hard.Man has gone insane. World painted blood, No sanctuary.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nightside.forumactif.com

Invité
Invité



MessageSujet: Re: CTRL + V   Lun 25 Juil - 14:23

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: CTRL + V   Dim 11 Sep - 12:20

Citation :
8.75.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administratrice ~ Ange Gardien ~


PSEUDO : Ennos'
MESSAGES : 2403
AGE DU JOUEUR : 32
COPYRIGHT : Eden Memories &Tumblr
AVATAR : Ashley Greene


NIGHTSIDE
INVENTAIRE:
CARNET DE RELATION:
MessageSujet: Re: CTRL + V   Dim 11 Sep - 13:16

Fin de post Rp je vous laisse deviner le contenu ^^

Citation :
Dilemme temporaire, cependant je me contente de me coller encore plus à lui à la recherche de chaleur et satisfaite de sentir sa peau contre la mienne. Je suis trop bien en ce moment, et il est hors de question que je le lâche... Pas maintenant, pas si vite en tout cas.[/justify]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rideordie.forum-canada.net/

Invité
Invité



MessageSujet: Re: CTRL + V   Dim 23 Oct - 8:00

Code:
http://29.media.tumblr.com/tumblr_lt87y0aVF11qebjmao1_500.gif
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administratrice ~ Ange Gardien ~


PSEUDO : Calli & Tumblr
MESSAGES : 1894
AGE DU JOUEUR : 32
COPYRIGHT : Calli
AVATAR : Scarlett Johansson

JUKEBOX : les 4 saisons de Vivaldi
JOB : propriétaire du Victorian's Creation
APPARTENANCE : Lignée d'Augustin l'Ancien
CAPACITES : Domination et Présence
MOOD : amoureuse

NIGHTSIDE
INVENTAIRE:
CARNET DE RELATION:
MessageSujet: Re: CTRL + V   Dim 23 Oct - 8:03

Citation :
aire-demuerte.forumactif.com/

hop demande de partenaire sur ROD


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rideordie.forum-canada.net/
avatar
Administratrice ~ Ange Gardien ~


PSEUDO : Nat'
MESSAGES : 788
AGE DU JOUEUR : 32
COPYRIGHT : Calli & Tumblr
AVATAR : Diane kruger

JOB : cheffe de la Mafia russe
APPARTENANCE : Ma meute
CAPACITES : Lycanthropie et Elodoth
MOOD : arriviste et instable

NIGHTSIDE
INVENTAIRE:
CARNET DE RELATION:
MessageSujet: Re: CTRL + V   Lun 31 Oct - 8:02

Hop post Rp sur FT

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité



MessageSujet: Re: CTRL + V   Ven 13 Avr - 15:46

Spoiler:
 

ah...une bonne tranche de rire, avec un forum où l'on joue des chevaux!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administratrice ~ Ange Gardien ~


PSEUDO : Junon
MESSAGES : 279
AGE DU JOUEUR : 32
COPYRIGHT : Calli
AVATAR : Michelle Rodriguez

JOB : barman au Seuil des ténèbres
APPARTENANCE : ma famille
MOOD : Tu me cherches? Tu me trouves!

MessageSujet: Re: CTRL + V   Ven 13 Avr - 15:47

Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: CTRL + V   

Revenir en haut Aller en bas
 

CTRL + V

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
In the Nightside Eclipse :: HORS JEU :: Just come and play :: Jeux-