[table][tr][td width=500px]
[center]RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tristesse (autobioo ~ finie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Administratrice ~ Ange Gardien ~


PSEUDO : Ennos'
MESSAGES : 2403
AGE DU JOUEUR : 34
COPYRIGHT : Eden Memories &Tumblr
AVATAR : Ashley Greene


NIGHTSIDE
INVENTAIRE:
CARNET DE RELATION:
MessageSujet: Tristesse (autobioo ~ finie)   Sam 9 Avr - 18:39

ça date d'il y a plus d' un an déjà ...

Tristesse

Auteur : junon2/ennostiel/calli Attha

Genre : biographie / drame

Rating : K

Disclaimer : Tout est à moi, lié à ma vie, à ce que je vis.

Résumé : pensées face à la maladie d'une personne proche.

Note: c'est assez triste et court. Écrit en aout 2009

Bonne lecture


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rideordie.forum-canada.net/
avatar
Administratrice ~ Ange Gardien ~


PSEUDO : Ennos'
MESSAGES : 2403
AGE DU JOUEUR : 34
COPYRIGHT : Eden Memories &Tumblr
AVATAR : Ashley Greene


NIGHTSIDE
INVENTAIRE:
CARNET DE RELATION:
MessageSujet: Re: Tristesse (autobioo ~ finie)   Sam 9 Avr - 18:39

Avez-vous déjà pensé que les êtres qu'on aime sont éternels ?

On peut envisager beaucoup de chose, mais pas la mort de ceux qu'on aime n'est-ce pas ? Même quand on le sait depuis longtemps, même quand on se dit que les gens partent avant nous… C'est parfois normal non ?

Je ne pense pas l'avoir connue en bonne santé… Je pense qu'elle était déjà malade quand je l'ai connue, du moins dans mes souvenirs. Mais j'étais encore enfant à l'époque, et je suis sure que ça ne me choquait pas, ne m'heurtait pas parce que maladie et mort n'avaient surement pas beaucoup de sens à l'époque. Et puis j'ai grandi. Et elle, elle fait en quelque sorte partie de la famille, je la considère comme ma grand-m ère parce qu'elle a veillé sur moi malade quand mes parents travaillaient, parce que je la connais bien et que je l'aime beaucoup, que je l'admire… Parce qu'elle est de la famille, n'est-ce pas ?

Bref, hier conversation anodine autour de la table, et on en vient à parler d'elle et de sa maladie. Oh, je n'apprends rien de nouveau, je savais déjà de quoi elle souffre, que ça n'allait pas trop bien. Mais là, on dirait que ça empire, qu'elle va plus mal.

Mais fidèle à elle-même, elle ne montre rien, elle dit qu'elle va bien. Elle a une force, un courage que je n'aurais jamais. Je l'admire pour cela, pour sa force à se battre et a faire comme si… comme si tout aller bien, comme si elle ne souffre pas. Elle continue d'être là pour les autres de sourire, de vivre. Et nous, on essaie de faire comme elle : d'avoir sa force, de lui sourire comme si elle était bien, non malade. Parce qu'on sait tous que c'est ce qu'elle désire : vivre normalement. Alors on respecte son choix et on fait comme elle, du mieux qu'on peut.

Mais aujourd'hui matin en lisant un texte de ma sœur, j'ai réalisé qu'elle allait vraiment mal, que peut-être le temps était à compter maintenant.

Alors j'ai cette tristesse au fond de moi, ces larmes au bord des yeux qui aimeraient tant couler mais que je retiens, j'ai cette peine en moi et je me sens tellement désemparée… tellement triste et impuissante. Et quelques remords aussi… Je ne vais pas assez souvent la voir et je m'en veux. Même si ce n'est pas toujours facile de trouver du temps pour voir sa famille, les autres… Oui sauf que là, les excuses bidons du travail et des formations complémentaires me semblent un peu grosses, déplacées… Après tout, quand on veut on peut non ?

Triste… Triste… Triste…

Pourquoi les meilleurs partent-ils plus vite ? Pourquoi doit-elle être malade ?

Mais elle mérite mieux que nos pleurs, que nos visions triste… n'est-ce pas moi qui hier sous le soleil lançait un « elle n'est pas encore morte » quand la conversation est devenue vraiment triste et noire? N'est-ce pas moi hier qui la voyait encore vivre des années alors qu'on parlait de sa maladie, du fait que son état s'aggravait un peu plus chaque jour ?

Pour le courage qu'elle a et pour respecter ses désirs, j'aimerais avoir la force de faire comme si… d'être heureuse et joyeuse.

Il me reste l'espoir et la prière, et le temps qu'il lui reste … et peut-être, oui peut-être, que si on y croit tous assez fort, elle guérira encore une fois…

Alors, moi, je veux juste croire comme une enfant innocente qu'il suffit d'y croire et de prier…

16 août 2009


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rideordie.forum-canada.net/
 

Tristesse (autobioo ~ finie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
In the Nightside Eclipse :: HORS JEU :: Just come and play :: Fanfics-